CHEVREUIL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Herbivore ruminant de petite taille vivant essentiellement dans les massifs boisés (jusqu'à 2 000 mètres d'altitude). Répartition géographique : Europe, Asie occidentale. Classe : Mammifères ; ordre : Artiodactyles ; famille : Cervidés.

Chevreuil

Chevreuil

photographie

Territorial, le plus petit des cervidés d'Europe, le chevreuil (Capreolus capreolus) s'est adapté à de nombreux milieux, de la forêt aux plaines ouvertes parsemées de bosquets. Ici un mâle, caractérisé par ses bois. 

Crédits : C. Dani - I. Jeske/ De Agostini

Afficher

Animal au corps fin, aux pattes courtes, à la queue minuscule et à la tête étroite ornée de grandes oreilles, le chevreuil (Capreolus capreolus) possède un pelage roux en été, qui devient gris-brun en hiver après la mue automnale. Seul le mâle porte des bois saisonniers, au printemps et en été. Cette ramure de 20 centimètres tombera en automne pour repousser l'hiver. Le chevreuil mesure environ 80 centimètres, son poids varie de 15 à 20 kilogrammes chez la femelle (appelée chèvre ou chevrette) à 35-40 kilogrammes chez le mâle (appelé brocard). Son espérance de vie est de quinze ans.

Sa nourriture est variée : il consomme aussi bien des végétaux ligneux que des champignons, des plantes herbacées ou des céréales.

Les chevreuils s'accouplent en été (juillet-début août). Ces cervidés présentent un phénomène de nidation différée de l'embryon : celui-ci ne s'implante réellement dans la muqueuse de l'utérus qu'au mois de janvier. Le véritable temps de gestation est de cinq mois. Deux petits faons tachetés sont mis au monde ; ils seront allaités trois mois durant puis seront rejetés par la mère vers l'âge de six à sept mois.

Le chevreuil est un animal discret. Crépusculaire, voire nocturne, il reste caché dans les forêts. Il vit souvent isolé, mais peut parfois former un couple durant deux ou trois saisons. Lorsque les conditions climatiques sont rudes, ils forment des groupes de dix à quinze animaux qui se séparent dès la belle saison. Chaque mâle parade devant les femelles en bramant, en les poursuivant ou en effectuant des boucles (appelées ronds de sorcières) dans la végétation. Il marque aussi son territoire par des sécrétions odoriférantes qu'il dépose sur le sol, les arbres ou même sur les femelles.

Introduit dernièrement en Corse, le chevreuil, qui a failli disparaître au xixe siècle, est l'objet d'une gestion cynégétique (plans de chasse) sur tout le territoire français. Il n'est plus menacé d'extinction.

—  Marie-Claude BOMSEL

Écrit par :

Classification


Autres références

«  CHEVREUIL  » est également traité dans :

RUMINANTS

  • Écrit par 
  • Robert MANARANCHE
  •  • 2 936 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Elaphoidea »  : […] Les trois familles qui composent l'ensemble des Elaphoidea ont atteint des stades très variables dans l'évolution des membres et le développement des bois et des défenses. Les Tragulidae sont de petits animaux africains et asiatiques, totalement dépourvus de bois et dont les canines sont développées en fortes défenses chez le mâle. Les métacarpiens II […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ruminants/#i_39906

Pour citer l’article

Marie-Claude BOMSEL, « CHEVREUIL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chevreuil/