Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SHEELER CHARLES (1883-1965)

Peintre et photographe américain, connu surtout pour l'extrême précision de ses représentations en peinture de structures industrielles : allant jusqu'à l'abstraction, l'artiste souligne ainsi leurs qualités formelles.

Charles Sheeler naît le 16 juillet 1883 à Philadelphie. Il y fréquente la School of Industrial Art, puis l'Academy of Fine Arts de Pennsylvanie. En 1913, il présente six œuvres (principalement des natures mortes) à l'Armory Show de New York.

Vers 1912, Sheeler est devenu photographe afin de gagner sa vie. Il effectue d'abord des travaux de commandes pour des architectes de sa ville natale, puis s'installe à New York en 1919 et, l'année suivante, collabore avec le photographe Paul Strand (1890-1976) sur la réalisation du film Manhatta (ou Manhattan, 1921), consacré aux gratte-ciel de la ville. Au début des années 1920, Sheeler est connu pour ses peintures autant que pour ses photographies. En 1927, il réalise une impressionnante série de photographies sur les usines de la Ford Motors Company, à River Rouge dans le Michigan. Cette commande sera suivie d'une autre, en 1929, sur la cathédrale de Chartres.

En 1929 également, Sheeler peint un de ses plus célèbres tableaux, Upper Desk (Le Pont supérieur, Fogg Art Museum, Harvard University Art Museums, Cambridge, Massachusetts), remarqué pour la pureté de sa composition géométrique. Autre œuvre majeure, Rolling Power (La Puissance en marche, 1939 ; Smith College Museum of Art, Northampton, Massachusetts) met en évidence le potentiel formel, tendant vers l'abstraction, des roues motrices d'une locomotive. Sheeler s'attacha également à des thèmes architecturaux, qu'il traita avec le même réalisme confinant à l'abstraction. Ses dernières œuvres tendront toutefois vers un rendu moins littéral de leurs sujets. Il meurt le 7 mai 1965 à Dobbs Ferry, dans l'État de New York.

— Universalis

Bibliographie

C. Brock, Charles Sheeler : Across Media, catal. expos., National Gallery of Art-Art Institute-Fine Arts Museums of San Francisco, Washington-Chicago-San Francisco, 2006

Charles Sheeler : the Photographs, catalogue d'une exposition itinérante à Boston, New York et Dallas, textes de T. E. Stebbins et N. Keyes, Jr., Museum of Fine Arts, Boston, 1987

Charles Sheeler : une modernité radicale, catalogue d'une exposition itinérante à Boston, New York, Francfort et Detroit, textes de l'artiste et de T. E. Stebbins, Jr., G. Mora et K. E. Haas, trad. de l'anglais par M.-F. de Paloméra, Seuil, Paris, 2002

K. Lucic, Charles Sheeler and the Cult of the Machine, Harvard University Press, Cambridge, Massachusetts, 1991.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - Les arts plastiques

    • Écrit par François BRUNET, Éric de CHASSEY, Universalis, Erik VERHAGEN
    • 13 464 mots
    • 22 médias
    ...inventé dans les années 1960 seulement) et celui du régionalisme ou Scène américaine (American Scene). Le premier rassemble des artistes comme Demuth ou Sheeler, attachés à décrire la réalité des petites villes américaines, de l'agriculture industrialisée et des usines, avec des formes coupantes et géométriques,...
  • PRÉCISIONNISME, art

    • Écrit par Universalis
    • 481 mots

    Style pictural adopté par certains peintres figuratifs américains durant les années 1920, caractérisé par une touche lisse et un souci de netteté extrême. Si le « précisionnisme » peut être considéré comme une tendance présente dans la peinture américaine depuis la période coloniale, il s'enrichit...

Voir aussi