MAYENNE CHARLES DE LORRAINE duc de (1554-1611)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Frère cadet d'Henri de Guise, le duc de Mayenne est l'un des principaux chefs de l'opposition contre Henri IV. Gouverneur de la Bourgogne, il est, après l'assassinat de son frère, désigné par le conseil parisien des Seize comme le chef militaire de la Ligue. En tant que tel, il contribue à la désignation du cardinal de Bourbon comme candidat au trône de France. Vaincu à Arques et à Ivry en 1589 et 1590, il se contente du titre de lieutenant général du royaume, n'osant probablement pas se faire proclamer roi lui-même. En 1593, cependant, il réunit les états généraux en vue de trouver un successeur au cardinal de Bourbon. En même temps, il essaie de s'opposer à certains excès de la Ligue à Paris. L'année suivante, l'entrée d'Henri IV dans la capitale rend, en réalité, la lutte sans objet. Aussi Mayenne fait-il sa soumission en 1595, obtenant pour lui, outre un important dédommagement en argent, le titre de gouverneur de l'Île-de-France. Le moins que l'on puisse dire est que le personnage ne vaut, à aucun égard, son adversaire. Sa position est d'ailleurs difficile, pris qu'il est entre les modérés « bourgeois » et les extrémistes de la Ligue.

—  Jean MEYER

Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Rennes

Classification

Pour citer l’article

Jean MEYER, « MAYENNE CHARLES DE LORRAINE duc de (1554-1611) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-de-mayenne/