CHANTS, Giacomo LeopardiFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le recueil des trente-six poèmes et cinq fragments poétiques de Giacomo Leopardi (1798-1837), publié à Florence en 1831 puis, augmenté, à Naples en 1835, ne parut sous sa forme définitive, posthume, que dix ans plus tard. Sa rédaction s'étendit, de manière discontinue, de 1818 à 1836. La place même de la poésie dans l'œuvre de Leopardi évolua selon l'espace que semble lui avoir laissé, dans son entreprise de désenchantement, la réflexion implacable de ce maître en matière de lucidité. Face à la connaissance désespérée à laquelle parvint Leopardi dans ses œuvres en prose, et d'abord dans son immense journal intellectuel, le Zibaldone, tenu de 1817 à 1832, la poésie est-elle refuge ou transfiguration ? À l'orée d'un romantisme que Leopardi tout à la fois annonce, réfute et dépasse, peut-il subsister un chant véritable, digne de la grande poésie lyrique des Anciens, « sommet du discours humain » mais aussi reflet des illusions heureuses, antérieures aux amères victoires de la raison ?


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : écrivain, traducteur, directeur de collection et critique littéraire

Classification

Autres références

«  CHANTS, Giacomo Leopardi  » est également traité dans :

LEOPARDI GIACOMO (1798-1837)

  • Écrit par 
  • Sergio SOLMI
  •  • 2 844 mots

Dans le chapitre « Le poète de la douleur maîtrisée »  : […] Comme pour beaucoup de grands esprits, la poésie et la pensée de Leopardi naissent sous le signe de la contradiction. Poète, il apparaît lié à la tradition néo-classique de son temps et prévenu contre les nouveautés romantiques. Le classicisme gréco-romain se présente au jeune Leopardi comme un « surmonde » mythique, caractérisé par des perfections à jamais disparues, et dont les modernes ne pourr […] Lire la suite

Les derniers événements

Canada. Annulation de spectacles accusés d’« appropriation culturelle ». 4-26 juillet 2018

Le 4, la direction du festival international de jazz de Montréal annule les représentations du spectacle musical SLĀV de Robert Lepage et Betty Bonifassi, qui met en scène des chants d’esclaves noirs. Des membres de la communauté noire avaient protesté, lors de la première, fin […] Lire la suite

Autriche. Manifestation contre le retour du FPÖ au gouvernement. 13-31 janvier 2018

du ministre de l’Intérieur Herbert Kickl (FPÖ) qui s’est prononcé en faveur du regroupement « concentré » des demandeurs d’asile dans des camps. Le 23, l’hebdomadaire Falter révèle l’existence d’un recueil de chants nazis utilisé par la corporation étudiante pangermaniste […] Lire la suite

Vatican – Corée du Sud – Papouasie-Nouvelle-Guinée – Thaïlande. Voyage du pape Jean-Paul II en Extrême-Orient. 2-10 mai 1984

son arrivée par des chants et danses traditionnels, et la messe qu'il célèbre à Port Moresby ressemble à une fête populaire dans un pays où le christianisme est étroitement mêlé à l'animisme. Les 9 et 10, le pape se rend aux îles Salomon. Le 10, dès son arrivée en Thaïlande, le pape se félicite […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bernard SIMEONE, « CHANTS, Giacomo Leopardi - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/chants/