CAPTAIN BEEFHEART (1941-2010)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Musicien américain d'avant-garde, Captain Beefheart fut un chanteur, compositeur et instrumentiste de rock, de blues et de jazz innovant et excentrique. Faisant parti du groupe The Magic Band, à la configuration variable, il produisit durant les années 1960-1980 plusieurs albums qui, en dépit d'un succès commercial limité, exerceront une influence majeure sur la musique punk et le rock expérimental.

Don Glen Vliet est né le 15 janvier 1941, à Glendale, en Californie. Enfant prodige extrêmement doué pour la sculpture, il grandit dans la région du désert de Mojave, où il se lie d'amitié avec Frank Zappa durant l'adolescence. Ayant appris à jouer de l'harmonica et du saxophone, il forme en 1964 la première mouture du Magic Band, et adopte pour nom de scène Captain Beefheart. Le groupe, qui comprendra brièvement le guitariste Ry Cooder, connaît quelques succès avec les albums Safe as Milk (1967) et Strictly Personal (1968). Le plus célèbre disque de Captain Beefheart, Trout Mask Replica (1969), produit par Zappa, s'éloigne de façon étonnante des conventions du rock, mêlant slides sinistres de guitares, rythmes erratiques et paroles surréalistes que cet interprète (dont la tessiture s'étend sur près de cinq octaves) gémit d'une voix plaintive chargée d'une violente intensité. Ses chansons véhiculent une profonde défiance à l'égard de la civilisation moderne, un besoin d'équilibre écologique et la croyance que les animaux sauvages sont bien supérieurs aux êtres humains. Bien qu'il reçoive les louanges de la critique pour les albums Clear Spot (1972), Shiny Beast (Bat Chain Puller) (1978) et Ice Cream for Crow (1982), l'artiste ne connaîtra jamais un succès populaire ; sa musique influencera pourtant profondément des groupes comme The Clash et Devo. Au début des années 1980, Captain Beefheart, qui a pris le nom de Don Van Vliet, abandonne définitivement la musique pour se consacrer à la peinture. Il meurt des complications d'une sclérose en plaques, le 17 décembre 2010, à Arcata, en Californie.

—  Langdon C. WINNER

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Langdon C. WINNER, « CAPTAIN BEEFHEART (1941-2010) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/captain-beefheart/