BÜHLER DENIS (1811-1890) & EUGÈNE (1822-1907)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

D'origine suisse, les frères Bühler sont des « jardiniers-paysagistes ». Ils figurent parmi les principaux protagonistes de la dernière époque du style irrégulier des jardins en France, aux côtés d'Alphand et de Barillet-Deschamps, maîtres-d'œuvre de la nouvelle politique des « espaces verts » décidée par Napoléon III et Haussmann, ou encore du théoricien Édouard André. Le manque de réflexions historiques dans ce domaine et la disparition ou la transformation de ces créations éminemment fragiles nous font traditionnellement englober sous les qualificatifs de « paysager », voire « à l'anglaise », tout le développement de l'art des jardins en France, depuis le milieu du xviiie siècle jusqu'à la fin du xixe. Or on peut y distinguer au moins quatre époques. Une première période qui va de 1760 à la Révolution où le « pittoresque » domine ; un deuxième moment « romantique » sous l'Empire et au début de la Restauration où l'on se débarrasse de la dominante architecturale (multiplication des fabriques) pour se ressourcer auprès des grands modèles d'outre-Manche ; un épisode d'abâtardissement formel jusqu'au milieu du xixe siècle ; enfin une véritable renaissance qui bénéficie des nouvelles orientations urbanistiques et hygiénistes du second Empire. Ainsi l'historien des jardins Arthur Mangin écrit-il en 1867 : « Le jardin paysager est-il le jardin de l'avenir ? J'inclinerais à le croire, et la raison en est que les règles auxquelles on l'a soumis n'ont rien d'immuable. On le comprend aujourd'hui autrement qu'il y a soixante ans ; on le comprendra probablement dans quelques années autrement qu'aujourd'hui ; sans pour cela porter atteinte à son principe, qui est tout à fait en rapport avec le caractère indiscipliné des sociétés modernes, avec leur goût pour le changement, avec leurs aspirations profondes. » Logiquement et dans le droit fil des inventeurs « progressistes » de ce style dans l'Angleterre de 1720, pour lui « le mode paysager, qui laisse la voie ouverte à toutes les innovations systématiques et à la fantaisie de chacun, n'a rien que de conforme à l'esprit libéra [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : ingénieur au C.N.R.S., enseignante à l'École nationale supérieure d'architecture de Versailles

Classification

Pour citer l’article

Monique MOSSER, « BÜHLER DENIS (1811-1890) - & EUGÈNE (1822-1907) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/buhler-denis-et-eugene/