OTERO BLAS DE (1916-1979)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Poète espagnol né à Bilbao, Blas de Otero fut, avec Gabriel Celaya, le principal représentant de la poésie dite « sociale » dans les années de l'après-guerre civile, sous la dictature de Franco. La trajectoire poétique de Blas de Otero va de l'individualisme exaspéré à la communion avec les autres grands poètes espagnols contemporains : Antonio Machado, Federico García Lorca, Rafael Alberti, Miguel Hernández. Ses premiers écrits ont été reniés par leur auteur. Deux livres, Ángel fieramente humano, 1950 (Ange sauvagement humain) et Redoble de conciencia, 1951 (Rappel de conscience) sont le vrai départ d'une œuvre brève et dense. Ancia reprend, sous un titre de synthèse, ces deux ouvrages, en y ajoutant quelques poèmes. La langue est âpre, abrupte, violente. On y perçoit l'écho déchirant d'un Quevedo ou d'un Unamuno, et des réminiscences des psaumes bibliques. Une ironie amère traverse parfois ces cris désespérés. Une conscience assoiffée d'éternité et harcelée par le sentiment tragique de la vie clame sa hantise du néant et son appel à Dieu ; mais seul un silence écrasant répond à ces supplications. L'angoisse existentielle qui se traduit ici n'a pas le ton d'une plainte romantique ; c'est un martèlement implacable de mots saccadés et précis. La même soif d'absolu caractérise les poèmes d'amour. Le corps à corps amoureux se superpose ainsi à l'étreinte vaine d'une divinité toujours fuyante. Ces tourments où le sujet se perd dans sa déréliction font place, quelquefois, à une conscience plus attentive à la présence et à la souffrance d'autrui. Le regard se détourne peu à peu d'un Ciel implacablement vide et se pose avec fièvre sur la terre habitée. Cette orientation s'accuse dans la seconde étape de l'itinéraire poétique de Blas de Otero. Trois livres manifestent cette prise de conscience : Pido la paz y la palabra, 1955 (Je demande la paix et la parole) ; En castellano, 1 [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite des Universités, membre correspondant de la Real Academia Española

Classification

Pour citer l’article

Bernard SESÉ, « OTERO BLAS DE - (1916-1979) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/blas-de-otero/