PAGAN BLAISE FRANÇOIS DE (1604-1665)

Cet Avignonnais entre fort jeune au service du roi de France, participant dès 1621 aux sièges de Saint-Jean-d'Angély et de Clérac. En 1623, il est ingénieur au siège de Nancy. En 1629, il acquiert un renom exceptionnel en forçant, à la tête des assiégeants français, les nombreuses barricades qui entourent Suse. Sa carrière militaire s'arrête en 1642. Devenu, en effet, aveugle à la suite de plusieurs blessures, il se consacre à l'étude des mathématiques et à celle des fortifications. Il publie en 1645 à Paris un Traité des fortifications qui a inspiré directement Vauban. Pagan tient à adapter le tracé bastionné d'une place au relief du terrain, idée reprise par Vauban. Il recommande aussi d'établir dans les bastions des retranchements intérieurs qui retardent la progression de l'ennemi et isolent le corps de garde, ce qui permet l'échelonnement de la défense en profondeur. Enfin, pour obtenir un flanquement efficace, il préconise que les tracés des bastions soient perpendiculaires à la ligne de la défense.

—  Catherine BRISAC

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : docteur de troisième cycle en histoire de l'art, documentaliste chargée du vitrail à la sous-direction des Monuments historiques, conservateur adjoint du musée des Plans-reliefs

Classification

Pour citer l’article

Catherine BRISAC, « PAGAN BLAISE FRANÇOIS DE - (1604-1665) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/blaise-francois-de-pagan/