SILLS BEVERLY (1929-2007)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pour les Américains, elle incarnait l'opéra. Beverly Sills fut successivement l'une des étoiles du chant américain et une grande administratrice d'opéras qui a su maintenir aux meilleurs niveaux les deux principales scènes lyriques new-yorkaises.

Belle Silverman, de son véritable nom, voit le jour à Brooklyn le 25 mai 1929. À l'âge de trois ans, elle chante en public et se produit à la radio sous le surnom de « Bubbles » Silverman. À sept ans, elle opte pour le nom sous lequel elle fera carrière. Elle remporte plusieurs concours radiophoniques de chant amateur et travaille avec la soprano Estelle Liebling, qui la guidera jusqu'à sa mort, en 1970. Mais ses parents mettent fin provisoirement aux prestations publiques et Beverly accomplit une scolarité normale, tout en travaillant également le piano avec Paolo Gallico. À seize ans, elle chante des rôles d'opérette ; l'année suivante, elle incarne Micaëla (Carmen de Bizet) dans un spectacle d'élèves avant de faire ses débuts professionnels dans Frasquita (Carmen) au Civic Opera de Philadelphie en 1947. Puis elle est engagée par la Charles Wagner Opera Company, avec laquelle elle se produit en tournée aux États-Unis et au Canada dans Micaëla (soixante-trois représentations consécutives). En 1953, elle est engagée à l'Opéra de San Francisco, où elle incarne Elena (Mefistofele de Boito) puis Donna Elvira (Don Giovanni de Mozart). Elle chante également pour la première fois le rôle-titre de Manon de Massenet à l'Opéra de Baltimore. Deux ans plus tard, ce sont ses débuts au New York City Opera dans Rosalinde (La Chauve-souris de Johann Strauss). Elle devient rapidement l'une des têtes d'affiche de cette compagnie, avec laquelle elle remporte de très grands succès dans Elisabetta (Roberto Devereux de Donizetti), ainsi que dans les rôles-titres d'Anna Bolena, de Maria Stuarda et de Lucia di Lammermoor de Donizetti, de Norma de Bellini, et dans la Reine du Coq d'or de Rimski-Korsakov. En 1958, elle participe à la création de The Ballad of Baby Doe de [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

Classification

Pour citer l’article

Alain PÂRIS, « SILLS BEVERLY - (1929-2007) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/beverly-sills/