GOLDBERG BERTRAND (1913-1997)

Architecte américain né en Allemagne. Après des études au Bauhaus et une collaboration avec Mies van der Rohe à Berlin (1932), Bertrand Goldberg expérimente la préfabrication de masse, en réalisant aux États-Unis les villes nouvelles de Suitland (1937-1944) et de Lafayette (1937). Sa sensibilité humaniste le pousse ensuite vers des formes plus riches, comme à Marina City (1964) et au Raymond Hilliard Center (1963), à Chicago, ou à l'hôpital St. Joseph de Tacoma (1968).

—  François GRUSON

Écrit par :

  • : architecte D.P.L.G., chercheur à l'École d'architecture de Paris-Tolbiac

Classification


Autres références

«  GOLDBERG BERTRAND (1913-1997)  » est également traité dans :

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - L'architecture

  • Écrit par 
  • Claude MASSU
  •  • 12 008 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les contestations du style international »  : […] Le style international a représenté la forme architecturale dominante de l'après-guerre. Il n'a cependant pas régné sans partage, ni sans avoir été assez rapidement contesté. Dès 1948, l'architecte finlandais Alvar Aalto construit la résidence universitaire Baker House sur le campus du M.I.T. à Cambridge, Massachusetts. Par l'emploi de briques rouges, par les lignes ondulantes qu'il donne au plan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-l-architecture/#i_55123

Pour citer l’article

François GRUSON, « GOLDBERG BERTRAND - (1913-1997) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bertrand-goldberg/