BERELSON BERNARD R. (1912-1979)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sociologue américain, Bernard Berelson s'est essentiellement consacré à l'étude des comportements, notamment du comportement électoral. Il a en effet participé à la composition des deux grands ouvrages classiques de la sociologie électorale américaine, The People's Choice : How the Voter Makes up His Mind in a Presidential Campaign (avec Paul Lazarsfeld et Hazel Gaudet, 1944) et Voting : a Study of Opinion Formation in a Presidential Campaign (avec Paul Lazarsfeld et William McPhee, 1954).

The People's Choice est surtout centré sur l'influence des journaux et de la radio dans la prise de décision électorale et sur le rôle fondamental des thèmes électoraux (issues). Étudiant comment s'exerce l'influence personnelle, les auteurs montrent le rôle de relais d'information que jouent certains « leaders d'opinion » occupant des positions stratégiques : on trouve déjà dans ce livre le modèle du two step flow of communication.

Dans Voting, les auteurs prêtent une attention particulière au rôle des institutions (organisations formelles, syndicats, partis) dans la formation de l'opinion. En matière de techniques d'observation, ces deux livres ont introduit l'utilisation du panel, qui consiste à répéter l'enquête à intervalles réguliers auprès d'une même population.

Ensuite, Berelson s'est consacré à l'étude générale des problèmes du comportement. Dans un ouvrage publié avec Gary A. Steiner, Human Behavior : an Inventory of Scientific Findings (1964), il procède à un vaste recensement des méthodes et des connaissances intéressant le comportement humain.

Le nom de Bernard Berelson demeure attaché au succès des behavioral sciences (« sciences du comportement ») en raison de son travail auprès de la fondation Ford, rejointe en 1951. L'année suivante, celle-ci crée, à l'initiative du chercheur, le Center for Advanced Study in the Behavioral Sciences de Stanford (Californie). On consultera l'article « Behavioral Sciences » écrit par Berelson dans l'International Encyclopedia of Social Sciences.

—  Daniel DERIVRY

Écrit par :

Classification


Autres références

«  BERELSON BERNARD R. (1912-1979)  » est également traité dans :

ÉLECTIONS - Sociologie électorale

  • Écrit par 
  • Patrick LEHINGUE
  •  • 5 417 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les œuvres pionnières »  : […] Les élections sont-elles « un domaine d'incohérence et de fantaisie ? En les observant à la fois de près et de haut, je suis arrivé à une conclusion contraire » car « si selon le mot de Goethe, l'enfer même a ses lois, pourquoi la politique n'aurait-elle pas les siennes ? » Par ces lignes ouvrant le Tableau politique de la France de l'Ouest sous la III e  République (1913), André Siegfried signa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elections-sociologie-electorale/#i_16734

GROUPE SOCIAL

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER, 
  • François CHAZEL
  •  • 11 396 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le groupe primaire dans la réalité sociale »  : […] Dans Voting , où ils étudient la formation du choix électoral durant la campagne présidentielle, B. Berelson, P. Lazarsfeld et W. Mac Phee soulignent que l'homogénéité politique n'est pas propre à la famille, mais s'étend aux groupes d'amis et de camarades de travail qui constituent l'environnement proche. Les groupes primaires sont des points d'enracinement pour les opinions et les attitudes. Pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupe-social/#i_16734

Pour citer l’article

Daniel DERIVRY, « BERELSON BERNARD R. - (1912-1979) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-r-berelson/