GROSLIER BERNARD PHILIPPE (1926-1986)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le nom de Bernard Philippe Groslier, né le 10 mai 1926 à Phnom Penh, restera à jamais lié à celui du Cambodge, où il vécut de longues années et à l'histoire duquel il a consacré ses plus belles études. Son père, George Groslier, né en 1887, avait été l'un des « khmérisants » les plus sensibles de la génération précédente ; directeur des Arts et conservateur du Musée national du Cambodge, auteur de plusieurs études et de nombreux dessins, il avait lui aussi donné sa vie à son pays d'adoption et était mort tragiquement, pour la France, quelques semaines avant la fin de la guerre du Pacifique. Pour Bernard Philippe, le Cambodge n'aura sans doute jamais été à proprement parler un « objet d'étude », mais bien plutôt un destin, auquel il s'est senti lié indissolublement.

Il termine ses études secondaires à Clermont-Ferrand, puis commence à Paris des études d'archéologie, d'histoire de l'art et d'ethnologie, qu'interrompent bientôt l'appel de la Résistance puis quatre années de campagnes en France, en Allemagne et en Extrême-Orient.

Démobilisé en 1948, il termine ses études d'histoire, obtient un diplôme de khmer à l'École des langues orientales et fréquente encore l'École du Louvre et la IVe section de l'École pratique des hautes études. En 1950, il entre comme stagiaire au C.N.R.S. et est nommé deux ans plus tard secrétaire de l'École française d'Extrême-Orient. En 1959, il est directeur des recherches archéologiques de l'E.F.E.O. et, en 1976, directeur du Centre de recherches archéologiques (C.R.A.) du C.N.R.S. ; mais, de 1960 à 1975, il est surtout conservateur des Monuments d'Angkor, et c'est ainsi que la postérité se souviendra de lui. Dirigeant alors un vaste chantier où travaillent plusieurs centaines de personnes, il entreprend toute une série de relevés, de fouilles et de travaux de restauration, jetant les fondements d'un projet grandiose que les événements viendront interrompre.

Aménagement de l'espace angkorien

Aménagement de l'espace angkorien

Dessin

On a restitué le remodelage du pays angkorien en vue de son exploitation tel qu'il se présentait vers 1200. Sans affirmer qu'à cette date toutes ces zones étaient simultanément exploitées, on observera que les Khmers, en quatre siècles, auront créé quelque 86 000 ha de rizières irriguées... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Il était avant tout archéologue et l'on reste stupéfait de la v [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales

Classification

Pour citer l’article

Denys LOMBARD, « GROSLIER BERNARD PHILIPPE - (1926-1986) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-philippe-groslier/