HASTINGS BATAILLE D' (14 oct. 1066)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Défaite d'Harold II et des Saxons, vaincus par Guillaume, duc de Normandie, la bataille d'Hastings fait des Normands les nouveaux maîtres de l'Angleterre. À la mort d'Édouard le Confesseur, le 5 janvier 1066, Harold, comte de Wessex et homme fort du pays, est couronné roi dès le lendemain. Prétendant lui aussi à la couronne, Guillaume embarque pour l'Angleterre le 27 septembre avec une armée de 4 000 à 7 000 hommes, cavaliers et hommes à pied. Il débarque à Pevensey, dans le Sussex, sans rencontrer de résistance et avance vers l'est en longeant la côte jusqu'à Hastings. Harold, ayant appris la nouvelle vers le 2 octobre, se hâte vers le sud et atteint les environs d'Hastings le 13 octobre avec quelque 7 000 hommes, nombre d'entre eux n'étant que des paysans mal armés et non entraînés. À l'aube du 14 octobre, Guillaume se porte au-devant de l'armée d'Harold, qui occupe une crête à 16 kilomètres au nord-ouest d'Hastings. Guillaume déploie son armée en vue de l'attaque, les archers à l'avant, les hommes à pied en deuxième ligne et trois groupes de chevaliers à l'arrière. L'armée d'Harold, manquant d'archers et de cavaliers, reste en défense sur la hauteur. Ses hommes, en rangs trop serrés, offrent une excellente cible aux archers normands de Guillaume qui donnent le premier assaut. Ces derniers sont toutefois lourdement touchés par les frondes et les lances anglaises. Guillaume envoie alors sa cavalerie ; mais celle-ci est si sévèrement malmenée par les Saxons, qui manient des haches d'arme à deux mains, qu'elle prend la fuite. Guillaume parvient à contenir son reflux et, tout au long de la journée, alterne une série de charges de cavalerie et de tirs de flèches contre les Saxons. Feignant par deux fois la retraite, il attire un nombre considérable de ces derniers hors de leur position pour se retourner contre eux et les anéantir. Les Saxons s'épuisent petit à petit ; deux des frères d'Harold tombent, puis le roi lui-même est tué en fin d'après-midi. Privés de chefs, les Saxons poursuivent le combat jusqu'au crépuscule, puis rompent les rangs et se dispersent, laissant ainsi Guillaume vainqueur au terme de l'une des plus audacieuses expéditions de l'histoire.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  HASTINGS BATAILLE D' (14 oct. 1066)  » est également traité dans :

CONQUÊTE DE L'ANGLETERRE PAR LES NORMANDS

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 250 mots
  •  • 1 média

Guillaume, duc de Normandie (1035-1087), envahit l'Angleterre en 1066 parce qu'il refuse que le comte Harold de Wessex soit couronné roi d'Angleterre à sa place. En effet, le roi Édouard le Confesseur (1005-1066), fils de sa grand-tante, lui avait promis le trône en 1064. Le comte Harold est tué le 14 octobre 1066 à la bataille de Hastings défait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conquete-de-l-angleterre-par-les-normands/#i_13805

GUILLAUME LE CONQUÉRANT (1027 env.-1087)

  • Écrit par 
  • Jacques BOUSSARD
  •  • 2 472 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La conquête »  : […] Le 14 octobre, les deux adversaires se rencontrèrent sur la colline de Senlac, près de Hastings. Guillaume, après un échec partiel, redressa la situation. À la fin de la journée, Harold était tué et les Saxons écrasés. Guillaume obtint, à Wallingford, la soumission des nobles saxons. Le jour de Noël 1066, il fut sacré dans l'abbaye de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-le-conquerant/#i_13805

HAROLD II (1022 env.-1066) roi d'Angleterre (1066)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 303 mots

À la mort, en 1053, de son père Godwin, comte de Wessex et de Kent, Harold, qui avait reçu le comté d'Est-Anglie en 1044, devint l'homme puissant d'Angleterre. En 1057, il obtint des comtés pour ses trois frères, Tostig, Gyrth et Leofwine et n'eut pour seul rival que Léofric de Mercie. En 1065, faisant droit aux revendications des Northumbriens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harold-ii/#i_13805

TAPISSERIE DE BAYEUX - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christophe MOREAU
  •  • 608 mots

Octobre 1066 Après avoir construit un camp fortifié, l'armée normande entreprend, le 14 octobre 1066, sa marche sur les troupes du roi Harold et après un long et sanglant affrontement remporte la bataille d'Hastings, du nom de la ville voisine. La victoire normande se solda par la mort du roi Harold et la déroute de ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bayeux-reperes-chronologiques/#i_13805

Pour citer l’article

« HASTINGS BATAILLE D' (14 oct. 1066) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-d-hastings/