BALTHUS BALTHAZAR KLOSSOWSKI DE ROLA dit (1908-2001)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

« L'art est un métier »

Les années passées à Chassy dans le Morvan (1951-1961) sont les plus sereines et les plus fécondes. Balthus y réalisa des paysages, des nus (Nu devant la cheminée (Metropolitan Museum of Art, New York), La Sortie du bain, Le Lever (National Gallery of Art, Édimbourg), il reprit des thèmes déjà abordés (Les Joueurs de cartes) et introduisit des sujets nouveaux (Le Rêve, Le Phalène (Musée national d'art moderne, Paris). Une palette éclaircie et l'utilisation du Caséarti (de la caséine commercialisée) – qui donne aux toiles une matité proche de la fresque – annoncent la période romaine.

Nommé par André Malraux directeur de la Villa Médicis en 1961, Balthus eut peu le loisir d'y peindre. Sa seconde épouse, Setsuko Ideta, inspira trois toiles (La Chambre turque, Musée national d'art moderne, Paris). Les jeunes Katia et Michelina quelques autres (Nu de profil, Nu au repos) ainsi que de nombreux dessins. Le Paysage de Monte Calvello représente une vue du château qu'il avait acquis près de Viterbe. Enfin, le Peintre et son modèle (Musée national d'art moderne, Paris) et les trois versions du Chat au miroir furent réalisés à Rossinière.

Dans la tradition de la Renaissance, Balthus se voulait « un peintre dont on ne sait rien », un artisan. Solitaire, il a construit une œuvre troublante, en marge de tous les courants développés en France durant le xxe siècle. Il n'est assimilable à aucun d'entre eux, il n'a pas non plus fait école.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  BALTHUS BALTHAZAR KLOSSOWSKI DE ROLA dit (1908-2001)  » est également traité dans :

ACADÉMIE DE FRANCE À ROME

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 3 048 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une difficile reconversion »  : […] Réclamée de longue date, la réforme qui s'imposait n'intervint que tardivement, à l'issue du directorat d'ailleurs fort libéral du musicien J. Ibert (1937-1961, avec une interruption sous le régime de Vichy). Il revint à André Malraux, comme en bien d'autres domaines, d'en fixer les orientations. Ce fut tout d'abord, au terme d'un retentissant conflit d'autorité qui opposa le ministre à l'Institu […] Lire la suite

NATURE MORTE

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 5 707 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « XIXe et XXe siècles : déclin et retour de l'objet »  : […] Bien que le trompe-l'œil, avec des artistes comme Boilly et Leroy de Barde ( Réunion d'oiseaux étrangers placés dans différentes caisses , 1810, Cabinet des dessins, musée du Louvre) et la peinture de fleurs, avec l'école lyonnaise, adepte d'un faire méticuleux et porcelainé (A. Berjon, Saint-Jean), y produisent des œuvres d'un grand raffinement et d'une indéniable poésie, la période néo-classique […] Lire la suite

Pour citer l’article

Virginie MONNIER, « BALTHUS BALTHAZAR KLOSSOWSKI DE ROLA dit (1908-2001) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/balthus/