ASSAD BACHAR AL- (1965- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Président de la République arabe syrienne depuis 2000, Bachar al-Assad, né en septembre 1965, est resté longtemps à l'écart des cercles de pouvoir. Son père, le président Hafez al-Assad, traumatisé au début des années 1980 par les conflits de succession frisant la guerre civile au cœur même du régime à l'heure de son très grave accident de santé, prépare son fils aîné Bassel pour lui succéder. Le « docteur » Bachar est en spécialisation d'ophtalmologie depuis deux ans à Londres lorsque, en janvier 1994, son frère Bassel se tue accidentellement.

Hafez al-Assad rappelle Bachar en Syrie et entreprend son intronisation. Symptomatiquement et dans un ordre représentatif du fonctionnement du régime, Bachar reçoit d'abord une formation militaire accélérée au sein des unités d'élite (il devient colonel en 1999) ; dans le même temps, les hauts rangs de l'armée et des services de sécurité sont épurés par Hafez al-Assad pour déplacer ceux qui pourraient freiner l'ascension du jeune prétendant. La notion de « vieille garde » n'a pas de sens si on attache à ce terme celui d'un groupe structuré, mais elle englobe divers caciques, qui sont fortement concurrencés par « la génération Bachar », dans un régime figé à l'heure de la maladie d'Hafez al-Assad. Bachar se voit ensuite confier des responsabilités opérationnelles : il hérite du très stratégique dossier libanais, se chargeant d'assurer en 1998 l'élection d'Émile Lahoud à la présidence et la mise à l'écart de Rafic Hariri. Parallèlement, Bachar acquiert une stature diplomatique régionale et internationale (en particulier avec un voyage en France en novembre 1999). Il est de plus en plus présent au côté de son père dans les médias syriens, présenté comme symbole de modernité et de jeunesse ou chantre d'une « campagne anticorruption ».

La mort d'Hafez al-Assad, le 10 juin 2000, précipite les événements et oblige à passer dans l'urgence de la préparation de l'héritier présomptif à la succession. Cela nécessite une réforme de la Constitution, l'âge po [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages






Écrit par :

  • : professeur des Universités en science politique, Institut d'études politiques, Grenoble

Classification


Autres références

«  ASSAD BACHAR AL- (1965- )  » est également traité dans :

ASSAD HAFEZ AL- (1930-2000)

  • Écrit par 
  • Sakina BOUKHAÏMA-BONNE
  •  • 775 mots

Né en 1930 à Qardaha dans une famille alaouite, Hafez al-Assad, chef de l'État syrien de 1971 à 2000, adhère jeune au parti Ba'th, nationaliste arabe et socialiste, et effectue toute sa carrière au sein de l'armée. Passé par l'académie militaire de Homs et l'école de l'air d'Alep, il obtient le grade de lieutenant en 1955. Lors de l'union de la Syrie et de l'Égypte au sein de la République arabe […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2017

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 5 343 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Emmanuel Macron sur la scène internationale »  : […] Certains s’étaient inquiétés du manque d’expérience d’Emmanuel Macron en matière internationale. Ses premiers pas dans ce domaine leur ont donné tort. Sa crédibilité s’affirme rapidement au fil de plusieurs initiatives diplomatiques remarquées : discours sans complaisance devant Vladimir Poutine à l’occasion de la réception du président russe à Versailles (29 mai) ; savante combinaison d’amabilit […] Lire la suite

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - La Fédération de Russie

  • Écrit par 
  • Myriam DÉSERT
  •  • 14 320 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La Russie et les pays musulmans »  : […] Ce n'est qu'après les attentats perpétrés à Paris en novembre 2015, au nom de l’État islamique (EI, ou Daech), qu'un rapprochement s'esquisse avec l’Occident, avec notamment un voyage du président français François Hollande à Moscou pour mettre sur pied une coalition anti-Daech, en vain. Les divergences entre la Russie et les puissances occidentales sur le traitement des conflits du Moyen-Orient s […] Lire la suite

SYRIE

  • Écrit par 
  • Fabrice BALANCHE, 
  • Jean-Pierre CALLOT, 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Philippe RONDOT, 
  • Charles SIFFERT
  •  • 34 141 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Révoltes de la société et résistance du régime Assad »  : […] Le système Assad renouvelé au cours de la décennie 2000 paraît « stabilisé » dans une forme d'autoritarisme modernisé, à défaut d'être réformé. Le président lui-même semble s'en illusionner lorsqu'il répond au Wall Street Journal (31 janvier 2011), à l'heure où les « printemps arabes » commencent à ébranler le régime de Moubarak, après avoir fait chuter celui de Ben Ali, que la Syrie est à l'abr […] Lire la suite

Les derniers événements

25-27 février 2019 • Iran • Démission rejetée du chef de la diplomatie.

Le 25, le ministre des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif annonce sa démission. Le jour même, il avait été tenu à l’écart de la visite à Téhéran du président syrien Bachar al-Assad, à laquelle assistaient les deux principaux acteurs de la politique régionale iranienne, le général Ghassem [...] Lire la suite

5 novembre 2018 • France - Syrie • Délivrance de mandats d’arrêt contre trois responsables des services de renseignement syriens.

d’actes de torture, complicité de disparitions forcées, complicité de crimes contre l’humanité et de crimes et délits de guerre. Ces mandats visent le directeur du bureau de la sécurité nationale Ali Mamlouk, bras droit du président Bachar al-Assad, qui supervise tout l’appareil sécuritaire syrien [...] Lire la suite

14-27 octobre 2018 • Syrie • Refus des djihadistes de quitter la zone tampon instaurée dans la province d’Idlib.

, pour la première fois, les chefs d’État turc Recep Tayyip Erdogan, russe Vladimir Poutine, français Emmanuel Macron et allemand Angela Merkel. Ceux-ci rappellent la nécessité d’un règlement politique tout en restant divisés sur le sort du président Bachar al-Assad.  [...] Lire la suite

6-25 juillet 2018 • Syrie • Reconquête de Deraa et Kuneitra par les forces du régime.

, l’armée investit sans combat les derniers quartiers rebelles de Deraa. C’est de cette ville qu’était partie l’insurrection contre le régime de Bachar al-Assad, en février 2011. Le 17, la Russie et la Turquie concluent un accord relatif au transfert vers des zones loyalistes des sept mille derniers [...] Lire la suite

7-21 mai 2018 • Syrie • Sécurisation de la Syrie « utile » et de la région de Damas par les forces du régime.

de la reconquête par le régime de la Syrie « utile », qui s’étend de Damas à Alep. Le 17, le président russe Vladimir Poutine reçoit à Sotchi son homologue syrien Bachar al-Assad, qu’il engage à accélérer le processus de règlement politique du conflit. Le 21, les forces du régime reprennent le contrôle [...] Lire la suite

3-30 janvier 2018 • Syrie • Offensives de Damas et d’Ankara contre les rebelles.

de négociations sous l’égide de l’ONU à Vienne, la Russie organise à Sotchi un sommet sur la Syrie que l’opposition au régime de Bachar al-Assad, ainsi que les Kurdes et les Occidentaux boycottent.  [...] Lire la suite

3-28 novembre 2017 • Syrie • Reprise de Deir ez-Zor.

gouvernementales dans le bombardement à l’arme chimique de Khan Cheikhoun, dans la province d’Idlib, en avril. Il s’agit du dixième veto de la Russie sur la situation en Syrie depuis 2011. Le 20, le président russe Vladimir Poutine reçoit à Sotchi le président Bachar al-Assad auquel il déclare [...] Lire la suite

2 juillet - 3 août 2017 • Syrie • Accords de cessez-le-feu avec les groupes armés.

Washington Post et le New York Times révèlent que la CIA, sur ordre du président Donald Trump, a mis fin au programme de soutien militaire aux rebelles hostiles au régime de Bachar al-Assad, mis en place en 2013. Le 22, la conclusion d’un accord de cessez-le-feu et d’assistance [...] Lire la suite

7-14 avril 2017 • Canada • Approbation des frappes américaines en Syrie.

approche multilatérale du règlement de la crise syrienne. Le 14, le gouvernement annonce l’adoption de sanctions à l’encontre de vingt-sept membres du gouvernement syrien ‒ gel des avoirs et interdiction des transactions ‒ afin d’inciter le régime de Bachar al-Assad à cesser ses actes de violence contre son peuple.  [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Philippe DROZ-VINCENT, « ASSAD BACHAR AL- (1965- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bachar-al-assad/