Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

AUTOROUTE MILAN-GRANDS LACS

Autoroute allemande - crédits : Three Lions/ Hulton Archive/ Getty Images

Autoroute allemande

En dépit d'essais précoces et ponctuels aux États-Unis ou en Allemagne, l'apparition véritable des autoroutes modernes a eu lieu en Italie au début des années 1920. Le mot français est d'ailleurs adapté de l'italien. Autostrada désigne la nouvelle voie de circulation continue, conçue par l'ingénieur Piero Puricelli, reliant Milan à la région des Grands Lacs (Milano-Laghi). Elle est inaugurée par le roi Victor-Emmanuel III le 21 septembre 1924. Réservées exclusivement aux automobiles pour des raisons de sécurité, ces chaussées parallèles à accès restreints et à sens unique, virent leurs caractéristiques techniques formalisées lors du Ve Congrès de la route qui se tint dans la cité lombarde en 1926. En France, juste avant la Seconde Guerre mondiale, la réalisation de la première autoroute, à l'ouest de Paris, connut différents avatars et retards. L'ensemble du réseau français, dont l'extension s'accéléra au cours des années 1960, atteint en 2000 près de 8 500 kilomètres. Point d'aboutissement de la « civilisation automobile », la conception de systèmes autoroutiers nationaux et internationaux a bouleversé et façonné l'économie des grands pays développés. On estimait en effet, à la fin du xxe siècle, à plus des trois quarts du total des transports terrestres ceux qui sont effectués sur les autoroutes européennes, ce qui donne une idée exacte de l'intérêt accordé par les pouvoirs publics aux transports ferroviaires et fluviaux ! Mais la contestation fréquente de l'impact autoroutier en milieu urbain ne doit pas occulter les efforts d'intégration environnementale des plus modernes réalisations.

— Mathieu FLONNEAU

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : maître de conférences, université Paris-I-Panthéon-Sorbonne

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Autoroute allemande - crédits : Three Lions/ Hulton Archive/ Getty Images

Autoroute allemande

Voir aussi