Atmosphères, LIGETI (György)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Forme

Atmosphères, en un seul mouvement d'une durée de 9 minutes, est composé de 21 parties, auxquelles on peut ajouter une partie finale faite presque uniquement de silences. Sa construction est mise tout entière au service de la sensation. Ligeti fait rarement jouer ensemble les 88 instruments de son orchestre (sans percussion): à l'exception d'un grand tutti, l'orchestre est pour le compositeur un immense réservoir dans lequel il ne prélève simultanément que quelques pupitres. Souvent envisagée comme un orchestre de chambre en transformation constante par sélection d'un groupe et effacement d'un autre, la vaste masse orchestrale sert ainsi non pas à épaissir le matériau sonore mais au contraire à varier son apparence. Dans cette deuxième partie, que l'on entend intégralement, Ligeti travaille surtout la dynamique et les timbres.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : musicologue, analyste, chef de chœur diplômée du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, chargée de cours à Columbia University, New York (États-Unis)

Pour citer l’article

Juliette GARRIGUES, « Atmosphères, LIGETI (György) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/atmospheres-ligeti-gyorgy/