ATLANTA (JEUX OLYMPIQUES D') [1996]Contexte, organisation, bilan

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Désigner la ville d'accueil des XXIIIes jeux Olympiques d'été revêt pour le CIO, réuni pour sa quatre-vingt-seizième session du 16 au 20 septembre 1990 à T̄okȳo, une importance particulière : en effet, ceux-ci se tiendront en 1996 et célébreront donc le centième anniversaire des jeux Olympiques de l'ère moderne. Six villes sont candidates : Athènes (Grèce), Atlanta (États-Unis), Belgrade (Yougoslavie), Manchester (Grande-Bretagne), Melbourne (Australie) et Toronto (Canada). Dans cette perspective de commémoration, le choix d'Athènes semble s'imposer : revenir cent ans plus tard dans la capitale hellène, berceau de l'olympisme, où la volonté de Pierre de Coubertin et l'acharnement de Dimitrios Vikelas avaient permis de donner le coup d'envoi de la plus grande aventure sportive de tous les temps apparaît comme une quasi-évidence.

Mais, en suivant le fil du déroulement du scrutin, le 18 septembre, cette certitude s'effiloche : cinq tours s'avèrent nécessaires ; Belgrade, Manchester, Melbourne et Toronto sont successivement éliminées ; Athènes se trouve en tête durant les deux premiers tours, Atlanta la rejoint au troisième, la dépasse au quatrième. Au cinquième tour, Atlanta recueille cinquante et une voix, Athènes seulement trente-cinq : les Jeux du centenaire se tiendront non pas dans le berceau de l'olympisme renaissant, mais dans la capitale de la Georgie américaine, l'empire de Coca-Cola et de CNN, le temple de la boisson gazeuse et de la télévision. Douze ans seulement après l'édition de Los Angeles, les Jeux sont de retour aux États-Unis.

Par ce choix, le CIO indique clairement qu'il souhaite ancrer à marche forcée le mouvement olympique dans la modernité économique, quitte à sacrifier la commémoration symbolique. « Le Coca-Cola l'a emporté sur le Parthénon », résume alors Melina Mercouri, ancienne ministre grecque de la Culture. En fait, cette formule s'avère très réductrice. D [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « ATLANTA (JEUX OLYMPIQUES D') [1996] - Contexte, organisation, bilan », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/atlanta-jeux-olympiques-d-1996-contexte-organisation-bilan/