NAESS ARNE DEKKE EIDE (1912-2009)

Philosophe et écologiste norvégien, Arne Naess est le père du concept de deep ecology, ou « écosophie », qui affirme l'interconnexion et l'égalité entre tous les organismes et tente de réorienter les pratiques humaines afin de mieux prendre en compte cette interdépendance.

Né le 27 janvier 1912 à Slemdal, un quartier d'Oslo, Arne Dekke Eide Naess soutient un mémoire de licence (1931) et de maîtrise (1933) à l'université de la capitale norvégienne, avant de poursuivre ses études à Paris, puis à Vienne. C'est là que Naess devient membre du cercle de Vienne qui se rassemble autour de Moritz Schlick. Après avoir soutenu sa thèse, intitulée Erkenntnis und wissenschaftliches Verhalten (« Connaissance et comportement scientifique »), il obtient son doctorat en 1936. Trois ans plus tard, il est nommé professeur de philosophie à l'université d'Oslo, où il enseignera jusqu'en 1970. Durant ces années, Naess attire autour de lui des jeunes philosophes et spécialistes des sciences sociales. L'école d'Oslo qui naît ainsi cherche à refonder, sous le nom de sémantique empirique, le langage de la philosophie. Naess défend dans un premier temps un empirisme logique teinté de pragmatisme, avant d'évoluer vers une vision pluraliste de l'histoire de la philosophe, dont il tente de redéfinir les valeurs fondamentales. En 1958, Naess avait fondé la revue philosophique Inquiry.

L'engagement de Naess dans le mouvement écologiste trouve en partie sa source dans l'alpinisme : le Norvégien guide en effet la première expédition qui gravit le Tirich Mir, sommet de l'Hindou-Kouch situé à 7 690 mètres d'altitude. Adepte de la philosophie de Spinoza, de Gandhi et du bouddhisme, Naess est également inspiré par l'ouvrage Silent Spring (1962, Printemps silencieux) de Rachel Carson. En 1974, il publie Økologi, samfunn og livsstil (Écologie, communauté et style de vie, traduit de l'américain Ecology, community and lifestyle). Après avoir participé pendant la Seconde Guerre mondiale à des mouvements pacifistes, il rejoindra par la suite le parti écologiste norvégien.

Élevé au rang de chevalier, Naess est également décoré de l'étoile de l'ordre royal de Saint-Olav en 2005. Il disparaît le 12 janvier 2009 à Oslo.

—  Universalis

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Classification


Autres références

«  NAESS ARNE DEKKE EIDE (1912-2009)  » est également traité dans :

NATURE WRITING, littérature

  • Écrit par 
  • Yves-Charles GRANDJEAT
  •  • 3 698 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Écologie de surface et écologie profonde »  : […] les écrivains de la nature souscrivent implicitement à la distinction établie par Arne Naess, l’un des fondateurs du courant philosophique contemporain de l’éthique environnementale, entre « écologie de surface » et « écologie profonde ». Alors que l’écologie « de surface » propose des solutions techniques à la crise environnementale, l’écologie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nature-writing-litterature/#i_52192

Pour citer l’article

« NAESS ARNE DEKKE EIDE - (1912-2009) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 août 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/arne-dekke-eide-naess/