PANNEKOEK ANTON (1873-1960)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né dans un village de Gueldre en Hollande, Anton Pannekoek poursuit des études de mathématiques et d'astronomie à l'université de Leyde et obtient le titre de docteur en astronomie en 1902. Venu très jeune au marxisme, il adhère en 1901 au jeune Parti ouvrier social-démocrate de Hollande. Marxiste et révolutionnaire convaincu, il combat le réformisme des dirigeants socialistes et, dans son propre parti, est membre de la fraction de gauche qui prône, dans son journal La Tribune (d'où le nom de tribunistes donné à la gauche hollandaise), une agitation et une propagande intensives et une attitude de contestation systématique au Parlement. Lorsque les tribunistes quittent le parti, en 1909, pour fonder le petit Parti social-démocrate, Pannekoek les approuve. Mais, après avoir travaillé à l'Observatoire de Leyde (jusqu'en 1906), il part avec sa famille en Allemagne où le Parti socialiste et les syndicats l'invitent à enseigner l'histoire du matérialisme et des théories sociales. Expulsé par la police prussienne, il vit comme journaliste et conférencier itinérant en Allemagne et en Europe de l'Est avant de s'établir à Brême, l'un des bastions de la gauche du Parti social-démocrate. Il écrit, notamment, Les Divergences tactiques au sein du mouvement ouvrier, ouvrage dans lequel il montre que les grandes tendances du mouvement ouvrier — révisionnisme, réformisme, opportunisme, anarchisme — ne relèvent pas des particularités nationales mais sont bien plus des courants internationaux correspondant aux tendances générales de l'évolution du capitalisme. De 1910 à 1914, il collabore régulièrement à la Bremer Burger Zeitung, journal de l'organisation socialiste de Brême. Il y exprime ses désaccords avec Rosa Luxemburg, en particulier sur son ouvrage L'Accumulation du capital (1913). Mais c'est surtout avec Kautsky qu'il polémique dans les années qui précèdent la guerre. Rejoignant la gauche de l'In [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Paul CLAUDEL, « PANNEKOEK ANTON - (1873-1960) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/anton-pannekoek/