SHAFTESBURY ANTHONY ASHLEY COOPER 1er comte de (1621-1683)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme politique anglais de tout premier plan. La vie publique de Shaftesbury commence en 1640 par son élection au Parlement et elle est marquée par des retournements étonnants qui l'ont fait qualifier de « Jeckyll et Hyde de la vie politique anglaise » (David Ogg). Successivement partisan du roi, puis du Parlement au temps de la première Révolution anglaise, admis à siéger dans tous les parlements révolutionnaires sauf celui de 1656, distingué par Olivier Cromwell, placé grâce à Monk dans le Conseil exécutif de 1660, Shaftesbury a secondé l'œuvre de restauration de Charles II. En 1661, avec le titre de baron Ashley, il reçoit le poste alors secondaire de chancelier de l'Échiquier ; en 1667, il est, avec Clifford, Arlington, Buckingham et Lauderdale, l'un des cinq membres du ministère de la Cabale appelé à succéder au gouvernement Clarendon ; en 1672, son dévouement lui vaut le titre de comte de Shaftesbury et le poste de lord chancelier ; il est alors un serviteur privilégié de Charles II. L'année suivante, brouillé avec le souverain qui a ratifié le Test Act, il entre dans une phase nouvelle de sa vie politique : il demeure le plus souvent dans une opposition boudeuse ou hargneuse, se fait le héraut des libertés, présente des plans de réforme électorale qui anticipent certaines des décisions de 1832, est l'un des principaux auteurs de la loi d'Habeas Corpus de 1679 et devient, à la tête de ses amis « whigs », le grand adversaire des droits successoraux de Jacques d'York ; brièvement rappelé au pouvoir en 1679, il se brouille ensuite définitivement avec Charles II, multiplie les clameurs antipapistes, complote probablement en faveur du duc de Monmouth, bâtard de Charles II, et n'échappe à une nouvelle arrestation, après un emprisonnement en 1680, que par une fuite précipitée en Hollande, en 1682, après la découverte d'un complot préparé en compagnie de plusieurs chefs whigs. Il meurt en exil trois mois avant le complot de Rye House dirigé co [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Autres références

«  SHAFTESBURY ANTHONY ASHLEY COOPER 1 er comte de (1621-1683)  » est également traité dans :

HABEAS CORPUS

  • Écrit par 
  • André BOURDE
  •  • 2 220 mots

Dans le chapitre « Controverses institutionnelles et triomphe de l'habeas corpus »  : […] Sur le trône d'Angleterre, les premiers Stuarts, imprégnés des traditions administratives et juridiques de leur pays d'Écosse, ont apporté leur idéologie absolutiste, leurs méthodes arbitraires, leur souci d'étendre la prérogative royale par le moyen des organismes de gouvernement direct (Conseil privé, « cours de prérogative » et notamment Chambre étoilée), en négligeant le Parlement ou en faisa […] Lire la suite

Pour citer l’article

Roland MARX, « SHAFTESBURY ANTHONY ASHLEY COOPER 1er comte de (1621-1683) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/anthony-ashley-cooper-1er-comte-de-shaftesbury/