ANNÉE DES TROIS EMPEREURS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'année 69 est marquée par la première guerre civile de l'Empire romain, durant laquelle trois prétendants (Galba, Othon, Vitellius) se succèdent au poste d'empereur, avant l'avènement d'une nouvelle dynastie. Tout commence en juin 68, lorsque l'empereur régnant, Néron, se suicide face au soulèvement d'une partie de l'Empire. Galba, gouverneur de la province espagnole de Tarraconaise et représentant de l'aristocratie sénatoriale, proclamé empereur dès le mois d'avril, se rend à Rome. Mais son gouvernement rigoureux suscite le mécontentement du peuple et de la garde prétorienne, qui l'assassine pour le remplacer par Othon, ancien favori de Néron. Celui-ci est cependant immédiatement confronté à la révolte des armées de Germanie, commandées par Vitellius, et se suicide après sa défaite à Bedriac, près de Crémone. Vitellius, entré dans Rome avec ses soldats, doit toutefois à son tour faire face au soulèvement des légions d'Orient, qui ont proclamé Vespasien empereur. Les partisans de Vespasien l'emportent lors d'une deuxième bataille près de Crémone et fondent la dynastie des Flaviens. Cette guerre civile, provoquée par l'absence de règle de succession établie, révèle, comme l'écrit Tacite, l'un des secrets de l'Empire romain : le pouvoir est essentiellement fondé sur la force des armées stationnées aux frontières.

—  Xavier LAPRAY

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Xavier LAPRAY, « ANNÉE DES TROIS EMPEREURS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/annee-des-trois-empereurs/