ANNÉE DES SEPT EMPEREURS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

238 constitue une année particulière dans l'histoire de l'Empire romain. En quelques mois, sept empereurs se succédèrent, au cours d'usurpations sanglantes. Au début de 238, Maximin le Thrace et son fils Maxime, premiers princes issus de l'armée, étaient sur le Rhin pour combattre les Germains. Leur politique fiscale fut à l'origine de l'usurpation de Gordien Ier, gouverneur d'Afrique, associé à son fils, Gordien II. La rébellion fut écrasée mais les sénateurs romains firent aussitôt empereurs deux d'entre eux, Pupien et Balbin : le neveu de Gordien II, le jeune Gordien III, leur fut associé sous la pression du peuple et des prétoriens. En représailles, Maximin marcha sur Rome mais fut tué par ses troupes. Pupien et Balbin connurent le même sort, et à la fin de mai, seul Gordien III restait sur le trône. Cette crise témoigne de l'inadaptation des institutions traditionnelles romaines pour résoudre les problèmes posés, d'une part, par la nécessité d'une présence des empereurs à la fois à Rome et aux frontières, et, d'autre part, par la concurrence entre la vieille classe dirigeante sénatoriale et l'armée, force politique montante.

—  Antony HOSTEIN

Écrit par :

  • : docteur en histoire, maître de conférences à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Antony HOSTEIN, « ANNÉE DES SEPT EMPEREURS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/annee-des-sept-empereurs/