SCHALLY ANDREW (1926- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Endocrinologue américain né le 30 novembre 1926 à Wilno (Pologne, auj. Vilnius, Lituanie), Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1977 (conjointement à Roger Guillemin et à Rosalyn Yalow) pour avoir isolé et synthétisé trois hormones sécrétées par une région du cerveau , l'hypothalamus ; ces trois hormones contrôlent l'activité d'autres glandes productrices d'hormones.

Andrew Schally fuit la Pologne avec sa famille en 1939. Il étudie à l'université de Londres et travaille pendant trois ans à l'Institut national de recherche médical de Londres, avant d'aller à Montréal où il entre à l'université McGill. Il obtient son diplôme en 1955, puis, deux ans plus tard, un doctorat en biochimie. De 1957 à 1962, il enseigne à l'université Baylor à Houston (Texas). Il devient citoyen américain en 1962. La même année, il prend les fonctions de chef du laboratoire d'endocrinologie et des polypeptides au Centre médical de l'Administration des anciens combattants à La Nouvelle-Orléans (Louisiane) et rejoint en même temps la faculté de médecine de l'École universitaire de médecine de Tulane, où il devient professeur en 1967. En 1973, il est nommé investigateur médical principal par l'Administration des anciens combattants.

Parmi ses travaux, on peut retenir en particulier la synthèse de la TRH (thyrotropin-releasing hormone ; en français, thyréolibérine ou facteur déclenchant la sécrétion de thyréostimuline), l'isolement et la synthèse de la LHRH (luteinizing hormone releasing hormone), encore appelée GnRH (gonadotropin-releasing hormone : en français, gonadoréline), et ses études sur l'action de la somatostatine.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  SCHALLY ANDREW (1926- )  » est également traité dans :

HYPOTHALAMUS

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 5 696 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les produits de neurosécrétion »  : […] Les produits du contingent magnocellulaire sont deux hormones : la vasopressine ou hormone antidiurétique et l' ocytocine dont le rôle important dans la contraction de l'utérus gravide et dans la sécrétion lactée. Ceux du contingent parvocellulaire sont beaucoup plus nombreux et variés, contrôlant l'ensemble des sécrétions du lobe antérieur de l'hy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypothalamus/#i_39111

Pour citer l’article

« SCHALLY ANDREW (1926- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrew-schally/