Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SEGOVIA ANDRÉS (1893-1987)

Bibliographie

M. Alcázar dir., The Segovia-Ponce Letters, éd. Orphée, Columbus (Ohio), 1989

V. Bobri, The Segovia Technique, Collier-Macmillan, Londres, 1972 (trad. franç., La Guitare selon Segovia, Payot, Paris, 1978)

B. Gavoty & R. Hauert, Andrés Segovia, Kister, Genève-Monaco, 1955

R. C. Purcell dir., Andrés Segovia : Contributions to the World of Guitar, Belwin Mills, Melville (N.Y.), 1975

A. Segovia, An Autobiography of the Years 1893-1920, Macmillan, New York, 1976

M. Summerfield, The Classical Guitar, its Evolution, Players and Personalities since 1800, Ashley Mark, Newcastle-upon-Tyne, 3e éd. 1992

C. Usillos, Andrés Segovia, Dirección general de bellas artes, Madrid, 1973

G. Wade, Segovia : a Celebration of the Man and his Music, Allison & Busby, Londres-New York, 1983 / G. Wade dir., Maestro Segovia, Robson Books, Londres, 1986

G. Wade & G. Garno, A New Look at Segovia, his Life, his Music, Mel Bay Publ., Pacific (Miss.), 1996.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

Classification

Pour citer cet article

Alain PÂRIS. SEGOVIA ANDRÉS (1893-1987) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Média

Andrés Segovia - crédits : Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

Andrés Segovia

Autres références

  • GUITARE

    • Écrit par Robert Jean VIDAL
    • 4 010 mots
    • 5 médias
    Si Tárrega rendit à la guitare ses lettres de noblesse, la valeur exceptionnelle d'Andrés Segovia (1893-1987) fut à leur mesure. On doit à cet interprète hors pair d'avoir conféré à la guitare un prestige égal à celui des grands instruments solistes comme le piano, le violon et le violoncelle....

Voir aussi