TURCAT ANDRÉ (1921-2016)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L’homme du Concorde

En 1962, André Turcat rejoint Sud-Aviation (qui deviendra en 1970 Aérospatiale puis EADS) et devient directeur des essais en vol du Concorde (1964-1976). C’est lui qui se trouve aux commandes du prototype 001 de l’appareil pour son premier vol, le 2 mars 1969, à Toulouse, en compagnie de Jacques Guignard, copilote, Henri Perrier, ingénieur navigant, et Michel Rétif, mécanicien. Ce vol le fait connaître du grand public, qui associe désormais le nom de Turcat à cet avion mythique. Le 1er octobre 1969, cet appareil franchit pour la première fois le mur du son, avec encore André Turcat aux commandes. Grâce à ses implications dans ce programme, il reçoit une nouvelle fois le Harmon Trophy en 1970.

En janvier 1976, Le Concorde est mis en service commercial, après avoir effectué quelque 5 000 heures d’essais en vol, dont 720 par André Turcat. En mars de la même année, à l’issue d’un ultime vol à bord du Concorde, André Turcat met fin à son activité dans le domaine de l’aviation.

Après un bref intermède politique (il est député européen de 1980 à 1981), le plus célèbre des pilotes d’essai français obtient un doctorat en histoire de l’art en 1990, puis une licence de théologie catholique en 2002. Il a écrit plusieurs livres et mémoires dont certains consacrés à l’histoire du Concorde.

Il décède le 4 janvier 2016 à Beaurecueil, près d’Aix-en-Provence, où il est enterré.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages






Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Germain CHAMBOST, « TURCAT ANDRÉ - (1921-2016) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-turcat/