ROUSSELET ANDRÉ (1922-2016)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Décédé le 29 mai 2016 à l’âge de quatre-vingt-treize ans, André Rousselet doit essentiellement sa notoriété au lien qui l’unissait à François Mitterrand et au rôle qu’il joua dans la création de la chaîne de télévision Canal Plus.

Les premières années d’André Rousselet ne semblaient pas le destiner à une vie aussi remplie et aussi prestigieuse. Fils d’un magistrat, il est né le 1er octobre 1922 à Nancy. Élève médiocre, il obtient difficilement son baccalauréat. Né dans un milieu plutôt conservateur, il a des tentations vichystes qui lui seront par la suite reprochées. À la Libération, il passe un des derniers concours d’accès au corps préfectoral avant la création de l’ENA. Il commence sa carrière comme sous-préfet dans l’Ariège. Nommé ensuite en Guadeloupe, il s’y heurte à la classe politique locale, si bien qu’il est rappelé à Paris où il est marginalisé. C’est alors que François Mitterrand, devenu ministre de l’Intérieur dans le gouvernement de Pierre Mendès France en 1954, fait appel à lui comme chef adjoint de cabinet. Ce poste, qui diffère de celui de directeur de cabinet, consiste en des fonctions non de décision, mais d’organisation. Informé de ses déboires, Mitterrand est persuadé que ceux-ci traduisent sa force de caractère et décide de lui faire confiance. Pour les deux hommes, cette décision va se révéler particulièrement fructueuse. Rousselet s’impose très vite auprès de son ministre. Il sait se rendre indispensable et devient un intime de François Mitterrand et une des chevilles ouvrières de sa carrière, acceptant en particulier d’assumer certaines missions souvent considérées comme peu valorisantes. André Rousselet est discret, efficace et modeste, allant même jusqu’à perdre au golf contre Mitterrand quand il sent que celui-ci a besoin de se rassurer sur ses propres capacités sportives.

En 1958, lors du retour du général de Gaulle au pouvoir, François Mitterrand se retrouve dans l’opposition. Rousselet décide a [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Les derniers événements

5-31 janvier 1996 • FranceDifficultés dans la presse quotidienne.

Le 5, André Rousselet annonce le dépôt de bilan de la société éditrice du quotidien InfoMatin, dont il est le directeur et le principal actionnaire, en raison du montant des pertes financières. Le dernier numéro du quotidien à petit prix et à faible pagination paraît le 8 [...] Lire la suite

10-16 février 1994 • FranceDémission d'André Rousselet de la présidence de Canal Plus pour raisons politiques.

détenir jusqu'à 49 p. 100 du capital d'une chaîne privée. Parallèlement, France Télécom annonce l'acquisition de 5 p. 100 de Havas. Le 11, le P.-D.G. de Canal Plus André Rousselet, hostile à ces initiatives qui réduisent son autonomie, donne sa démission d'administrateur de Havas. Le 14, André [...] Lire la suite

20 avril 1989 • FranceAttribution des canaux du satellite T.D.F. 1.

(culture, sport, musique, enfants) et payantes pour la plupart sont sélectionnées. Alors que les projets présentés par T.F.1 sont tous évincés, André Rousselet, P.-D.G. de Canal Plus, associé pour l'un des projets au géant multimédia allemand Bertelsmann, sort vainqueur de cette compétition qui opposait une douzaine de dossiers.  [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Marc DANIEL, « ROUSSELET ANDRÉ - (1922-2016) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-rousselet/