LARONDE ANDRÉ (1940-2011)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

en 1940 à Grenoble (Isère), André Laronde fut un archéologue spécialiste de la Libye antique.

Agrégé d’histoire en 1963, André Laronde enseigne au lycée de Valence (Drôme), puis à l’université de Grenoble. En 1973, il y dirige l’unité d'enseignement et de recherche d’histoire et d’histoire de l’art. Il devient, en 1983, professeur d’histoire grecque et directeur de l’institut d’épigraphie grecque de la Sorbonne (Paris-IV).

Dès 1973, il entreprend des campagnes de fouilles en Libye et devient trois ans plus tard le chef de la Mission archéologique française à Tripoli. Ses travaux sur la Libye antique en Tripolitaine et en Cyrénaïque, notamment à Cyrène, Erythron et Leptis Magna, ainsi que ses recherches sous-marines avec l’exploration du port d’Apollonia, ont abouti à de nombreuses contributions scientifiques, parmi lesquelles Cyrène et la Libye hellénistique (1987), Le Port de Leptis Magna (1988) et Leptis Magna : la splendeur et l'oubli (2005). Par ses études et la valorisation des sites fouillés, André Laronde a permis de mieux faire connaître et comprendre l’influence de la Libye dans les activités commerciales du bassin méditerranéen pendant l’Antiquité. En 2002, il entre à l’Académie des inscriptions et belles-lettres. Il meurt en 2011 à Paris.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« LARONDE ANDRÉ - (1940-2011) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-laronde/