GALLI-CURCI AMELITA (1882-1963)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Soprano américaine d'origine italienne, née le 18 novembre 1882 à Milan, morte le 26 novembre 1963 à La Jolla (Californie, États-Unis).

Amelita Galli étudie le piano et la composition au Conservatoire royal de Milan, dont elle sort diplômée en 1903. Elle apprend en revanche le chant en autodidacte. Elle fait ses débuts à l'opéra en 1909 à Trani, en Italie, interprétant Gilda dans Rigoletto de Giuseppe Verdi, et se produit l'année suivante à Rome dans Don Procopio de Georges Bizet. Ensuite, pendant quelques années, elle part en tournée, se produisant en Égypte, en Russie, en Espagne et en Amérique du Sud au sein de plusieurs compagnies d'opéra. En 1910, elle épouse Luigi Curci, marquis de Simeri, et prend dès lors le nom de Galli-Curci.

Elle fait ses débuts aux États-Unis en novembre 1916, à Chicago, où elle est acclamée pour sa prestation dans Rigoletto à l'Auditorium Theatre. Elle reste à la Chicago Opera Association jusqu'en 1921, et fait ses débuts à New York dans le rôle-titre de Dinorah de Giacomo Meyerbeer en janvier 1918. En novembre 1920, elle se produit pour la première fois au Metropolitan Opera de New York, dans La Traviata. Divorcée de son premier mari, elle épouse en 1921 Homer Samuels, son partenaire de scène, obtenant ainsi la citoyenneté américaine.

De 1921 à 1930, Amelita Galli-Curci chante régulièrement au « Met ». Elle brille dans Madame Butterfly, Le Chevalier à la rose, Lakmé, Roméo et Juliette, Lucia di Lammermoor et Les Puritains. Sa voix de soprano à la colorature fleurie est d'une beauté sans pareille. Devenue une artiste populaire, elle fait de nombreux enregistrements. Celui de l'aria « Caro nome » tiré de la partition de Rigoletto, réalisé vers 1919, est considéré comme l'un des meilleurs enregistrements d'opéra de tous les temps. Elle apparaît pour la dernière fois au Metropolitan Opera, dans Le Barbier de Séville, en janvier 1930, puis continue à donner de multiples concerts avant de se retirer définitivement, en 1937.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« GALLI-CURCI AMELITA - (1882-1963) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/amelita-galli-curci/