HERCULANO ALEXANDRE (1810-1877)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Histoire et politique

La conception rigoureuse qu'avait Herculano de l'histoire l'amène à faire table rase de l'imagerie traditionnellement acceptée, et il ne tarde pas à s'attirer, de la part d'un clergé aussi mal informé que véhément, des attaques auxquelles il répond magistralement dans Eu e o clero (Le Clergé et moi), Considerações pacíficas sobre o opúsculo Eu e o clero (Considérations pacifiques à propos du clergé et moi) et Solemnia Verba (1850). Son opposition au gouvernement conservateur et antilibéral s'intensifie. C'est dans sa propre maison que se réunissent les hommes qui devaient bientôt accéder au pouvoir.

Sur ces entrefaites, l'écrivain publie Lendas e narrativas (Contes et légendes), parus auparavant entre 1839 et 1844 dans O Panorama. Mais la politique du gouvernement dit de « rénovation » (regeneração) le déçoit. Il crée, en 1851, O País (Le Pays), et deux ans plus tard, O Português (Le Portugais), journaux dans lesquels il attaque vigoureusement le régime. Cette « rénovation » n'est à ses yeux que la mise en place d'une oligarchie financière appuyée par le capitalisme international. Contre le centralisme politique, contre l'alternance au pouvoir de partis qui représentaient les mêmes ambitions et les mêmes intérêts, Herculano défend, sans succès, une large décentralisation fondée sur des municipalités autonomes et fédérées. Élu maire de Belém en 1853, il ne tarde pas à entrer en conflit avec le gouvernement, mais poursuit néanmoins ses travaux et publie le quatrième volume de son Histoire du Portugal la même année, suivie, en 1855, d'une História da origem e estabelecimento da Inquisição em Portugal (Histoire de l'origine et de l'établissement de l'Inquisition au Portugal), ouvrage à la fois historique et polémique où il montre ce que peuvent faire le fanatisme et l'hypocrisie au service de l'absolutisme conservateur. En 1856, Herculano commence à publier, dans Portugaliae monumenta historica, les douze mille documents embrassant la période du viiie au xve siècle qu'il avait recueillis à la demande de l'Académie des sciences.

L'année 1856 marque u [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Ronny A. LAWTON, « HERCULANO ALEXANDRE - (1810-1877) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-herculano/