RANKOVIĆ ALEKSANDAR (1909-1983)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ancien vice-président de la république socialiste fédérative de Yougoslavie, de nationalité serbe, Alexandre Ranković est né à Draževac, près de Belgrade. Ancien apprenti tailleur de costumes nationaux, il adhère en 1928 au Parti communiste yougoslave (P.C.Y.). Un an plus tard, la Cour pour la protection de l'État le condamne à six ans de réclusion pour activité révolutionnaire. Membre du comité central et du bureau politique, il est, pendant la guerre et jusqu'à son éviction, l'un des plus proches collaborateurs du président Tito. Chargé des questions de sécurité, arrêté par la Gestapo en 1941 et libéré peu après par les partisans, il organise en 1944 un vaste système de police connu sous le nom de O.Z.N.A. (Organisation pour la protection du peuple) qui sévit avec rigueur contre les adversaires du régime communiste.

Après 1945, Ranković occupe les fonctions de ministre fédéral de l'Intérieur (1946-1952), de vice-président du gouvernement fédéral (1953-1963), de secrétaire à l'Organisation du comité central et, de 1963 à 1966, celles de vice-président de la République. À la suite des « conclusions » d'une commission d'enquête formée par le comité central et qui avait travaillé dans le plus grand secret, Ranković est limogé à la réunion du comité central tenue à Brioni, en juillet 1966, pour « graves déformations » commises par les organes de sécurité sur lesquels il avait la haute main. Il lui fut reproché notamment d'avoir essayé « d'établir le contrôle des organes de sécurité sur le parti, l'appareil de l'État et l'ensemble de la société » en installant des microphones dans les bureaux et les logements privés de plusieurs dirigeants, y compris le président Tito. Le limogeage de Ranković fut suivi d'une vaste épuration des services de sécurité.

De caractère taciturne, Ranković a constamment évité les manifestations publiques bruyantes. Pendant les années de crise suscitées par le Kominform dans les relations entre la Yougoslavie, d'une par [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  RANKOVIC ALEKSANDAR (1909-1983)  » est également traité dans :

YOUGOSLAVIE

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET, 
  • Catherine LUTARD, 
  • Robert PHILIPPOT
  • , Universalis
  •  • 15 194 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Le renforcement de la décentralisation »  : […] La Constitution de 1963 étendait les prérogatives des républiques et provinces autonomes. La réforme économique de 1965, fondée sur le principe du laisser-faire, était une réponse aux troubles économiques (grèves) des années précédentes qui inquiétaient la direction communiste. Cette réforme allait profondément modifier les structures économiques de la Yougoslavie et contribuer à accroître les in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yougoslavie/#i_45257

Pour citer l’article

Paul YANKOVITCH, « RANKOVIĆ ALEKSANDAR - (1909-1983) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/aleksandar-rankovic/