ALCÉE (VIIe s. av. J.-C.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Mytilène dans l'île de Lesbos vers ~ 640, Alcée mène une vie d'aventure jusqu'à un âge très avancé. Il participe aux luttes civiles qui opposent la noblesse de Mytilène et les tyrans imposés par la plèbe : combattant pour le parti aristocratique, il est exilé et attend pour rentrer dans sa patrie le départ du tyran Pittakos. Il guerroie ensuite contre les Athéniens pour la possession de Sigée, sur la côte de la Troade.

Ses chants sont divers : hymnes, chansons d'amour, chansons guerrières et chansons de table, mais la plus grande partie de son œuvre est politique et érotique. Malheureusement nous n'en possédons que de courts fragments, auxquels s'ajoutent quelques morceaux retrouvés dans les papyrus égyptiens — la plupart sont des chansons de table ; il ne reste presque rien de ses chansons d'amour ni de ses chansons politiques que les Anciens estimaient surtout. La poésie d'Alcée reflète sa personnalité d'aristocrate orgueilleux, aimant la guerre et les banquets, dédaignant la plèbe et préparant sa vengeance. Il sera admiré par les poètes alexandrins. Ses formes métriques et la strophe dite alcaïque seront empruntées par Horace.

—  Dominique RICHARD

Écrit par :

Classification

Autres références

«  ALCÉE ( VII e s. av. J.-C.)  » est également traité dans :

LESBOS

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 317 mots

La plus grande des îles de l'Égée orientale. Dans l'Antiquité, son territoire était divisé entre cinq cités : Méthymna, Mytilène, Éresos, Antissa et Pyrrha. Elle était particulièrement fertile et possédait de bons ports ; au ~ vi e  siècle, des habitants de Lesbos commerçaient à Naucratis, en Égypte. Dominées par une aristocratie puissante et riche, les cités de l'île n'en connurent pas moins des […] Lire la suite

Pour citer l’article

Dominique RICHARD, « ALCÉE (VIIe s. av. J.-C.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/alcee/