ROON ALBRECHT comte von (1803-1879)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Feld-maréchal et écrivain militaire prussien. Officier d'infanterie et professeur à l'Académie de guerre de Berlin, Albrecht Theodor Emil Roon publie, en 1837, une Géographie militaire de l'Europe (Militärische Länderbeschreibung von Europa). Auteur d'un rapport sur les améliorations à apporter à l'organisation de l'armée et en particulier de l'infanterie (1858), il est nommé ministre de la Guerre de Prusse, après que la mobilisation de 1859 eut rendu manifestes les insuffisances de l'armée prussienne et le désordre de la Landwehr (milice). Son projet de loi militaire qui s'inspire des conceptions du général Gerhard von Scharnhorst provoque une crise constitutionnelle qui aura pour conséquence l'accession de Bismarck au pouvoir. Partisan du service long et de l'armée « école de la nation », Albrecht Roon prévoit un service de trois ans, l'augmentation du nombre des incorporés, la suppression de la Landwehr et le maintien des cadres mobilisés en 1859. Il se heurte à l'opposition des libéraux, mécontents du coût de la réforme mais surtout attachés au service de deux ans et à l'idée du soldat-citoyen, incarnée par la Landwehr. Retardé par le vote de crédits provisoires, le conflit éclate en 1862, quand le Landtag (Chambre des députés) de Prusse refuse le vote des crédits militaires demandés par Roon et par le nouveau roi Guillaume Ier. Après la dissolution du Landtag, Roon est nommé chef d'un cabinet d'affaires conservateur, mais de nouvelles élections renforcent les libéraux, qui rejettent le budget en bloc. Le roi songe à l'abdication ou au coup de force quand Roon le convainc d'appeler au pouvoir son ami Bismarck alors ambassadeur à Paris et partisan d'une solution autoritaire (septembre 1862). Le succès des guerres de 1866 et de 1870-1871 renforce la réputation de Roon, de même que celle de Molkte. Nommé comte puis feld-maréchal, Roon est président du Conseil des ministres de Prusse, de janvier à novembre 1873, date à laquelle il se retire pour des raisons de santé.

—  Louis DUPEUX

Écrit par :

  • : maître assistant à l'Institut d'études politiques de Strasbourg

Classification

Pour citer l’article

Louis DUPEUX, « ROON ALBRECHT comte von (1803-1879) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/albrecht-roon/