AKṢOBHYA ou AKSHOBHYA

L'Inébranlable. Buddha de l'univers Abhirati (pendant oriental à l'univers Sukhāvatī) ; quelquefois mis en rapport avec Bhaishajyaguru, le Maître aux remèdes. Très populaire à Java, au Népal et au Tibet, mais beaucoup moins en Chine et au Japon.

En Inde, Akshobhya semble apparaître pour la première fois dans les Prajñāpāramitā. L'Ashtasāhasrikā le montre prêchant dans une assemblée aussi étendue que l'océan profond et imperturbable. L'Akshobhyatathāgatavyūha (dans le Karunāpundarīka) décrit son univers : on n'y trouve ni paradis ni enfer. Tout y est parfait : pas de montagnes ni de vallées, un sol plan, ni maladies, ni méfaits. Les habitants sont privilégiés : nourriture, boissons, habits apparaissent à volonté. Les femmes y accouchent sans douleur.

Dans les systèmes tantriques, il est l'un des Dhyānibuddha. Le plus souvent représenté en bleu sombre, il chevauche un éléphant et tient un vajra dans sa main droite.

—  Jean-Christian COPPIETERS

Écrit par :

Classification


Autres références

«  AKSOBHYA ou AKSHOBHYA  » est également traité dans :

BHAIṢAJYAGURU

  • Écrit par 
  • Jean-Christian COPPIETERS
  •  • 318 mots

Buddha siégeant dans un univers oriental appelé Vaidūryanirbhāsa, Bhaiṣajyaguru (le Maître des remèdes), grand guérisseur, est très populaire en Chine et au Japon. Il est célèbre non seulement par ses talents de guérisseur et par l'ambition qu'il a de dépasser l'éclat du soleil, mais aussi par le vœu qu'il a fait de changer les femmes en hommes, de mettre tous les fidèles sur le chemin de la bodhi […] Lire la suite

BOUDDHISME (Arts et architecture) - Représentations du Buddha

  • Écrit par 
  • Bruno DAGENS
  •  • 2 845 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La multiplication des Buddha »  : […] Le bouddhisme ancien attribue au Buddha historique sept ou vingt-quatre prédécesseurs ; leurs biographies sont des calques rigoureux de la sienne à un ou deux détails près, dont l'essence de l'arbre sous lequel chacun d'eux a connu l'Éveil . C'est la représentation de cet arbre qui est utilisée, si nécessaire, comme signe d'identification de leurs images ; celles-ci, rares (sauf dans le cas de Dīp […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Christian COPPIETERS, « AKṢOBHYA ou AKSHOBHYA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 avril 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/aksobhya-akshobhya/