SEFRIOUI AHMED (1915-2004)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrivain marocain. Surnommé le « Loti marocain », Ahmed Sefrioui inaugure, avec Albert Memmi et Driss Chraïbi, la littérature marocaine d'expression française. Le Chapelet d'ambre, recueil de contes et de nouvelles publié en 1949, reçoit le grand prix littéraire du Maroc, un prix ordinairement réservé aux écrivains français mais que le roi Mohammed VI lui remettra une seconde fois un demi-siècle plus tard, rebaptisé prix du Maroc indépendant. Il y évoque la ville de Fès, et se voit durement critiqué par son compatriote Driss Chraïbi pour son absence d'engagement vis-à-vis de l'occupant français. La Boîte à merveille (1954), qualifié de roman ethnographique, représente pour Ahmed Sefrioui un retour aux « profondeurs natales ». L'écrivain fut aussi le fondateur de musées comme Le Batha à Fès ou Les Oudaya et Bab Rouah à Rabat.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« SEFRIOUI AHMED - (1915-2004) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ahmed-sefrioui/