Écrivains marocains


BEN JELLOUN TAHAR (1944- )

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 548 mots

Écrivainmarocain de langue française, originaire de Fès (ville dont son œuvre explore la topographie mythique), Tahar Ben Jelloun a soutenu une thèse de psychiatrie sociale, dont il a tiré un essai sur la misère morale et sexuelle des immigrés maghrébins, La Plus Haute des Solitudes (1977). Venu à la littérature dans la mouvance de la rev […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tahar-ben-jelloun/#i_0

LEFTAH MOHAMED (1946-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 130 mots

Romancier marocain. Après avoir fait ses études à Casablanca, il s'oriente vers une carrière scientifique qui le conduit à venir étudier à Paris, dans une école d'ingénieur des travaux publics. Revenu au Maroc en 1972, il devient bientôt journaliste littéraire au Matin du Sahara et au Temps du Maroc. Sa carrière littéraire commence dans les années 1990 et s' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mohamed-leftah/#i_0

SEFRIOUI AHMED (1915-2004)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 154 mots

Écrivain marocain. Surnommé le « Loti marocain », Ahmed Sefrioui inaugure, avec Albert Memmi et Driss Chraïbi, la littérature marocaine d'expression française. Le Chapelet d'ambre, recueil de contes et de nouvelles publié en 1949, reçoit le grand prix littéraire du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ahmed-sefrioui/#i_0