AGRANULOCYTOSE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Absence ou diminution importante du taux des globules blancs polynucléaires dans le sang circulant. Le tableau clinique est celui d'une infection grave avec fièvre, altération de l'état général et angine sévère (ulcéro-nécrotique), mais il peut encore être compliqué par les autres manifestations de la maladie causale, notamment en cas d'aplasie médullaire où vont s'associer anémie et syndrome hémorragique.

La formule sanguine apporte aisément la preuve de l'agranulocytose ; le myélogramme est nécessaire au diagnostic.

Parmi les nombreuses causes, il faut rechercher :

une exposition aux radiations ionisantes à forte dose ;

la prise de toxiques (benzène) et surtout de médicaments (amidopyrine, chloramphénicol, thiophénicol, certains sulfamides, etc.) ;

l'emploi de médicaments antitumoraux dont l'effet destructeur sur la lignée granulocytaire avait été prévu mais constituait un « risque calculé » ;

certaines infections : bactériennes, rickettsiennes, ou virales ;

des atteintes des organes hématopoïétiques : leucémies, hématosarcomes, aplasies médullaires dites idiopathiques ;

des maladies qui se caractérisent par une production d'anticorps ou d'autoanticorps ;

des agranulocytoses dites primitives, de cause indéterminée, familiales ou non.

Le pronostic immédiat, naguère sévère, est bien amélioré par la possibilité de transfusions de sang ou de leucocytes ; mais, à terme, il dépend de la cause, réversible ou non, de l'agranulocytose. On associe à ce traitement réparateur des pertes cellulaires un traitement antibiotique destiné à combattre l'infection secondaire, particulièrement redoutable chez un sujet dont les défenses immunitaires sont fort affaiblies par suite de l'absence des leucocytes polynucléaires.

—  François BOURNÉRIAS

Écrit par :

Classification


Autres références

«  AGRANULOCYTOSE  » est également traité dans :

IMMUNOPATHIES

  • Écrit par 
  • Jean-François BACH, 
  • Jean-Claude BROUET, 
  • Claude GRISCELLI, 
  • Pierre VERROUST, 
  • Guy-André VOISIN
  •  • 11 761 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Déficit quantitatif de la lignée granulocytaire »  : […] Les neutropénies congénitales, neutropénies et agranulocytoses représentent un groupe d'affections génétiques ou constitutionnelles de mécanisme et de pronostic variables. La symptomatologie se résume souvent à des infections bactériennes de localisation O.R.L., pulmonaire, et cutanées surtout. Les hémogrammes et le myélogramme permettent de distinguer cinq principales situations : –  Aplasie gran […] Lire la suite

NEUTROPÉNIES

  • Écrit par 
  • Laurent DEGOS
  •  • 366 mots

Lorsqu'elle est importante, la diminution du taux sanguin des polynucléaires neutrophiles (polynucléaires inférieurs à 500 par mm 3 ) s'accompagne de risques infectieux majeurs (angine ulcéronécrotique, septicémies graves). Les agranulocytoses peuvent se situer dans le cadre d'insuffisance médullaire totale, qu'elles soient dues à une vraie aplasie médullaire ou à un envahissement médullaire tumo […] Lire la suite

Pour citer l’article

François BOURNÉRIAS, « AGRANULOCYTOSE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/agranulocytose/