PÉGOUD ADOLPHE (1889-1915)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Aviateur français Célestin Adolphe Pégoud est un des pionniers de la voltige aérienne.

Né à Montferrat (Isère) le 13 juin 1889, dans une famille de paysans, il est placé très tôt en apprentissage dans la boucherie de son oncle, à Virieu-sur-Bourbre (Isère). Mais rêvant de voyages, il monte à Paris « pour y faire fortune ». Il multiplie les petits emplois et finit par s’engager pour cinq ans, le 8 août 1907, au 5e régiment des chasseurs d’Afrique, avec lequel il sert au Maroc. Il prend ensuite du service dans un régiment de hussards, avant de rejoindre le 3e régiment d’artillerie coloniale à Toulon. Il part enfin pour Satory (près de Versailles) où, brigadier, il fait son baptême de l’air le 8 octobre 1911 avec Louis Carlin, capitaine qu’il a connu à Toulon et qui lui a transmis sa passion de l’aviation. L’année suivante, il devient aide-mécanicien. Adolphe Pégoud obtient à Bron (Rhône) son brevet de pilote civil le 1er mars 1913 et est engagé par Louis Blériot, à Buc (Yvelines).

Adolphe Pégoud et Louis Blériot

Adolphe Pégoud et Louis Blériot

Photographie

Adolphe Pégoud (à gauche sur la photographie) et Louis Blériot sont deux pionniers de l'aviation mondiale : le premier comme « roi de la voltige », le second pour avoir, le premier, traversé la Manche en 1909. 

Crédits : Topical Press Agency/ Getty Images

Afficher

Bientôt chef pilote, qualifié de remarquable par ses pairs, il s’affirme comme casse-cou. Ainsi, le 19 août 1913, à Châteaufort (Yvelines), il devient le premier Européen à sauter en parachute à partir d’un avion, à l’occasion de l’expérimentation d’un nouveau modèle de parachute conçu par Frédéric Bonnet. Rappelons que le premier saut de l’histoire à partir d’un avion a été effectué par l’Américain Albert Berry, au-dessus de Saint-Louis (Missouri), le 1er mars 1912. Ce type d’expérience implique à cette époque le sacrifice de l’avion. Toutefois, avant de se laisser tomber, Pégoud oublie de couper le contact. Tandis qu’il descend vers le sol, il a la surprise de voir son avion (un Blériot XI), dont l’hélice tourne toujours, se lancer dans une série d’acrobaties désordonnées. Ce spectacle l’impressionne et lui donne envie d’explorer ce domaine de vol singulier : la voltige.

Sans tarder, le 1er septembre 1913, il mène à Juvisy-sur-Orge (Essonne) une première expérience de vol sur le dos, à bord d’un Bléri [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : historien de l'aviation, membre de l'Académie de l'air et de l'espace

Classification

Pour citer l’article

Bernard MARCK, « PÉGOUD ADOLPHE - (1889-1915) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/adolphe-pegoud/