ACQUÊTS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Biens acquis à titre onéreux, durant le mariage, par les époux, ensemble ou séparément, et qui, dans les régimes matrimoniaux communautaires, tombent dans la communauté. Ces biens représentent tant les produits de leur industrie personnelle que les économies faites sur les fruits et revenus de leurs biens propres. Autrefois, les biens réservés de la femme — c'est-à-dire les produits de son travail, si elle exerçait une activité séparée de celle de son mari — et les économies en provenant constituaient des acquêts. Toutefois ils formaient, pendant la durée du mariage, une sorte de petit patrimoine autonome à l'intérieur de la communauté : ils étaient en effet réservés à l'administration, à la jouissance et à la libre disposition de la femme, alors que les biens communs étaient administrés par le mari seul, sauf accord entre les époux d'administrer conjointement les biens communs. La loi du 23 décembre 1985 a confondu les biens réservés dans la masse des biens communs. À la dissolution de la communauté, les biens communs sont partagés. Si la communauté est dissoute par la mort de l'un des époux, le droit successoral du conjoint survivant et d'autres héritiers ne s'exerce qu'après le partage et la liquidation de la communauté. Le régime matrimonial légal en France est, depuis la loi du 13 juillet 1965, la communauté réduite aux acquêts.

—  Jacqueline BARBIN

Écrit par :

  • : diplômée d'études supérieures, master of law (L.L.M.), États-Unis

Classification

Autres références

«  ACQUÊTS  » est également traité dans :

MARIAGE

  • Écrit par 
  • Catherine CLÉMENT, 
  • Catherine LABRUSSE-RIOU, 
  • Marie-Odile MÉTRAL-STIKER
  • , Universalis
  •  • 11 551 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les relations conjugales »  : […] Le mariage est aussi un état de vie. Bien que le droit ne joue qu'un rôle assez négligeable dans la vie du couple qui serait le lieu privilégié du non-droit, bien que les relations conjugales soient d'abord des relations affectives et sociales plus que des relations juridiques, la société a néanmoins besoin du droit pour forger le statut de la famille dont le couple est à l'origine, déterminer les […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jacqueline BARBIN, « ACQUÊTS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/acquets/