ACIS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils du dieu italique Faunus et de la nymphe Symaethis. Selon Ovide (IIIe Métamorphose), Acis aimait la nymphe Galatée, dont il était aimé. Mais le cyclope Polyphème, son rival malheureux, surprit un jour les amants et écrasa Acis sous un rocher. Le sang de l'adolescent devint un fleuve.

—  Nicole QUENTIN-MAURER

Écrit par :

Classification


Autres références

«  ACIS  » est également traité dans :

GÓNGORA Y ARGOTE LUIS DE (1561-1627)

  • Écrit par 
  • Claude ESTEBAN
  •  • 2 221 mots

Dans le chapitre « Le « Polyphème » et les « Solitudes » »  : […] C'est en 1612 que Góngora écrivit la Fable de Polyphème et Galatée, poème mythologique de 504 vers, composé en octavas reales (strophes de huit vers hendécasyllabes rimés ABABABCC). L'argument du poème, souvent adopté par les prédécesseurs de Góngora, tant italiens qu'espagnols, est tiré des Métamorphoses d' Ovide (chant XIII, vers 738-897). À l'image de l'archétype latin, Góngora relate la légend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luis-de-gongora-y-argote/#i_9882

Pour citer l’article

Nicole QUENTIN-MAURER, « ACIS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/acis/