ACHILLE TATIOS (IIe s.?)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

D'abord pris pour un chrétien, voire pour un évêque, par confusion probablement avec un homonyme, Achille Tatios est, de plus, situé par erreur au ve ou vie siècle et considéré comme un imitateur d'Héliodore (iiie ou ive s.), l'auteur des Éthiopiques. Il est vraisemblablement antérieur et aurait vécu dès le iie siècle. Il est l'auteur du roman Leucippe et Clitophon, en huit livres, œuvre sentimentale et traditionnelle où se retrouvent, sans doute pour émouvoir un public populaire comme le feraient aujourd'hui le film d'amour et d'aventures ou le roman-feuilleton, avec l'habituel manichéisme de ces genres, des péripéties en chaîne et de multiples rebondissements, tels que tempêtes et naufrages, attaques de brigands et enlèvements, retrouvailles. On y meurt et on y ressuscite. La beauté des héros y devient parfois une arme dangereuse. À côté d'une tendance ancienne chez les Grecs à aimer les récits de voyages et d'aventures, la description de pays lointains, on y rencontre aussi des traces de la sensibilité de l'époque : inquiétude et crédulité. L'outrance s'y marque sous toutes ses formes ; l'invraisemblance y côtoie l'obscénité. Comme dans toutes les œuvres de l'époque, le style d'Achille Tatios est hérité de celui des sophistes : c'est une perpétuelle recherche d'ornements, d'images, d'antithèses. L'art de la déclamation, du discours, du serment ou de l'invocation semble être le fruit des exercices d'école.

—  Dominique RICHARD

Écrit par :

Classification


Autres références

«  ACHILLE TATIOS ( II e s.?)  » est également traité dans :

ÉROTISME

  • Écrit par 
  • Frédérique DEVAUX, 
  • René MILHAU, 
  • Jean-Jacques PAUVERT, 
  • Mario PRAZ, 
  • Jean SÉMOLUÉ
  •  • 19 795 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'emprise du christianisme »  : […] Religion nouvelle née dans une province romaine et pourvue d'un code de moralité inédit, fondé sur le mode entièrement nouveau d'un dieu unique, et sur la systématisation des interdits, le christianisme primitif paraît tout d'abord ne compter pour rien dans le monde occidental lettré. Martial ou Juvénal, vers la fin du i er  siècle, exploitent sans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erotisme/#i_50163

Pour citer l’article

Dominique RICHARD, « ACHILLE TATIOS (IIe s.?) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/achille-tatios/