‘ABD AL-ḤAMĪD IBN YAḤYĀ (VIIIe s.)

La célébrité de ‘Abd al-Ḥamīd tient au fait qu'il est le premier « secrétaire » dont l'existence historique soit confirmée par une œuvre littéraire passant pour l'une des premières manifestations de la littérature arabe en prose.

La tradition des « secrétaires » arabes

La dynastie omeyyade qui, en 661 de notre ère (41 de l'hégire), prend la direction de la communauté islamique et choisit Damas pour capitale, se signale par l'implantation d'une administration centrale cohérente et hiérarchisée, notamment à partir du début de notre viiie siècle, sous le règne du calife ‘Abd al-Malik (685-705). La réforme fondamentale consiste alors dans l'introduction de l'arabe comme langue administrative, alors que les souverains précédents avaient prudemment maintenu l'usage du grec et du persan, consacré par les administrations antérieures.

Le personnel, hérité des administrations byzantine et sassanide, va dès lors s'arabiser et s'islamiser de plus en plus, mais le processus ne s'achèvera que beaucoup plus tard. D'une certaine façon, on peut même dire que seule l'arabisation sera complète : des fonctionnaires chrétiens – voire parfois juifs, comme sous les Fāṭimides – continueront d'occuper les postes dans les administrations arabes du Proche-Orient jusqu'à l'époque actuelle.

C'est parmi ces fonctionnaires, qui portent le nom de « secrétaires » (kātib ; pluriel, kuttāb) pratiquement à tous les échelons, souvent originaires de communautés minoritaires, que se recrute une bonne partie des cadres lettrés. Par la force des choses, ils enrichissent le patrimoine arabe d'une masse d'éléments provenant de la tradition hellénistique et byzantine d'une part, indo-iranienne et sassanide d'autre part.

[...]

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : professeur à l'École nationale des langues orientales vivantes

Classification


Autres références

«  'ABD AL-HAMID IBN YAHYA ( VIII e s.)  » est également traité dans :

ARABE (MONDE) - Littérature

  • Écrit par 
  • Jamel Eddine BENCHEIKH, 
  • Hachem FODA, 
  • André MIQUEL, 
  • Charles PELLAT, 
  • Hammadi SAMMOUD, 
  • Élisabeth VAUTHIER
  •  • 29 292 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'origine d'une rupture »  : […] à une tradition politique très ancienne, étaient les mieux préparés à jouer ce rôle : ‘Abd al-Ḥamīd ibn Yaḥyā (mort en 750) imposa le style administratif qui servira de modèle à toute l'administration arabo-musulmane au Moyen Âge. Il fut aussi le promoteur d'un genre qui va connaître un sort heureux : l'Épître. Son épître-manifeste adressée aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabe-monde-litterature/#i_14873

Voir aussi

Pour citer l’article

Gérard LECOMTE, « ‘ABD AL-ḤAMĪD IBN YAḤYĀ (VIIIe s.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/abd-al-hamid-ibn-yahya/