LOS ANGELES (JEUX OLYMPIQUES DE) [1932]- Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

2 août

Dans le 800 mètres, le Britannique Thomas Hampson, adepte de la tactique dite finlandaise qui consiste à courir de bout en bout à un train régulier, prouve la validité de sa stratégie : le Canadien Phil Edwards se trouve en tête aux 400 mètres (couverts en 52,3 s), alors qu'Hampson (54,9 s) n'est que cinquième ; le Britannique entreprend une remontée progressive puis, au prix d'un ultime effort qui le laissera gisant, épuisé, sur la piste, il déborde dans les dernières foulées l'autre Canadien Alex Wilson ; il s'adjuge la médaille d'or en battant le record du monde (1 min 49,8 s), devant Wilson (1 min 49,9 s) et Edwards (1 min 51,5 s). L'Américain Edward Gordon remporte le saut en longueur (7,64 m dès son premier essai), devant son compatriote Charles Lambert Reed (7,60 m), alors que le Japonais Chuhei Nambu, pourtant recordman du monde (7,98 m), ne parvient pas à trouver ses marques et doit se contenter de la médaille de bronze (7,45 m). Côté féminin, le 100 mètres revient à la solide Polonaise Stanislawa Walasiewicz (11,9 s, record du monde) et le lancer du disque à l'Américaine Lillian Copeland (40,58 m).

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Médias de l’article

« Babe » Didrikson

« Babe » Didrikson
Crédits : Bettmann/ Getty Images

photographie

Yasuji Miyazaki

Yasuji Miyazaki
Crédits : Hulton Getty

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « LOS ANGELES (JEUX OLYMPIQUES DE) [1932]- Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 février 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/1932-9es-jeux-olympiques-d-ete/