PARIS (JEUX OLYMPIQUES DE) [1924]Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

10 juillet

La journée est marquée par l'incroyable exploit du Finlandais Paavo Nurmi. À 16 h 20 est donné le départ du 1 500 mètres. Impassible, l'œil rivé sur son chronomètre, plein de maîtrise, Nurmi mène la course de bout en bout, sans trop puiser dans ses réserves (3 min 53,6 s). En effet, à 17 h 15, il se trouve au départ du 5 000 mètres, et son compatriote Ville Ritola tout comme le Suédois Edvin Wide sont de redoutables adversaires. Après trois tours de piste, les trois hommes sont déjà en tête. Wide accélère, mais, aux 3 kilomètres, il semble à l'ouvrage. Nurmi force l'allure, compte 10 mètres d'avance sur Ritola aux 4 kilomètres. À l'approche du dernier tour, Ritola revient, mais il ne réussit pas à déborder son compatriote : Nurmi s'impose en 14 min 31,2 s, précédant Ritola (14 min 31,4 s) de 30 centimètres à peine. En une heure, le « Finlandais silencieux » s'est donc adjugé deux médailles d'or, battant à chaque fois le record olympique.

Les finales de lutte gréco-romaine attirent près de mille sept cents spectateurs au Vél' d'Hiv'. Chez les lourds, la compétition est émaillée d'incidents. À l'issue du combat opposant le Français Henri Deglane (vingt-deux ans) au Suédois Claes Johansson (quarante ans), ce dernier est déclaré vainqueur ; la délégation française porte réclamation, pour tenue incorrecte, et celle-ci est entendue par le jury : au terme d'une reprise supplémentaire de 6 minutes, Deglane emporte la décision ; le Suédois proteste plus qu'énergiquement, mais le jury ne revient pas sur son verdict. Henri Deglane obtient finalement la médaille d'or à l'issue de sa victoire face au Finlandais Edil Rosenqvist. Néanmoins, les Finlandais (trois médailles d'or), s'avèrent les meilleurs dans cette discipline.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « PARIS (JEUX OLYMPIQUES DE) [1924] - Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/1924-7es-jeux-olympiques-d-ete/