PADDOCK CHARLIE (1900-1943)

Athlète américain, spécialiste du sprint. Charlie (ou Charley) Paddock multiplia les records du monde (épreuves individuelles et relais) dans les années 1920. Il demeure considéré comme le meilleur sprinter de l'époque.

Charles William Paddock naît le 11 août 1900 à Gainesville, au Texas. Il dispute de nombreuses épreuves durant ses études à l'université de Californie du Sud à Los Angeles, dont il sera diplômé en 1922. Charlie Paddock est militaire en 1918-1919 et, pendant la Première Guerre mondiale, il sert dans l'artillerie. Lors des jeux Olympiques d'Anvers en 1920, il remporte la médaille d'or sur 100 mètres (10,8 s), devant son compatriote Morris Kirksey (10,8 s également) et le Britannique Harry Edward (10,9 s). Il gagne aussi le relais 4 fois 100 mètres, battant, avec ses coéquipiers Jackson Scholz, Loren Murchison et Morris Kirksey, le record du monde (42,2 s). Il est également médaillé d'argent sur 200 mètres (22,1 s), devancé par son compatriote Allen Woodring (22,0 s). L'année suivante, il retranche 2 dixièmes de seconde au record du monde du 100 mètres (10,4 s). Son temps ne sera amélioré qu'en 1930 (par le Canadien Percy Williams, 10,3 s). Il bat aussi le record du monde du 200 mètres, qu'il détiendra jusqu'en 1926. Toujours en 1921, Paddock devient recordman du monde du 100 yards. Lors des jeux Olympiques de Paris en 1924, il termine cinquième du 100 mètres et deuxième du 200 mètres (21,7 s), derrière Jackson Scholz (21,6 s).

Après sa carrière sportive, Charlie Paddock se lance dans la presse et connaît le succès en tant qu'auteur et éditeur. Alors qu'il sert dans les marines pendant la Seconde Guerre mondiale, il meurt dans un accident d'avion le 21 juillet 1943, près de Sitka, en Alaska.

—  Universalis

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Classification

Pour citer l’article

« PADDOCK CHARLIE - (1900-1943) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/charlie-paddock/