Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PARIS (JEUX OLYMPIQUES DE) [1900] Chronologie

19 juillet

À 14 h 36, à la Croix-Catelan, dix-neuf courageux prennent le départ du marathon (40,260 km) par une chaleur accablante (39 0C). Celui-ci se court sur les boulevards de ceinture (les « fortifications de Paris »), sans que les activités quotidiennes de la population soient interrompues, ce qui gênera quelques concurrents, un peu perdus. Michel Théato, un Luxembourgeois considéré comme français par le palmarès, force l'allure au Pré-Saint-Gervais, rejoint le Suédois Ernst Fast vers la porte de Châtillon, et s'impose, en 2 h 59 min 45 s. Son dauphin est le Français Émile Champion (3 h 4 min 17 s). Le Suédois Ernst Fast (dix-neuf ans) est troisième à 37 min 29 s. Quant au Canadien Dick Grant, sixième, il prétend avoir été renversé par un cycliste alors qu'il allait dépasser Michel Théato.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer cet article

Pierre LAGRUE. PARIS (JEUX OLYMPIQUES DE) [1900] - Chronologie [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 04/08/2011