PARIS (JEUX OLYMPIQUES DE) [1900]Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

11 juillet

Un bateau électrique, mû par un trolley, permet d'accéder à l'île Rothschild, couverte d'une généreuse végétation et dont les pelouses sont soigneusement entretenues. Les élégantes se pressent vers cet endroit charmant, car c'est le jour des grandes finales de lawn-tennis. Celles-ci se déroulent sur les courts en terre battue de la Société des sports de l'île de Puteaux, présidée par le vicomte de Janzé, temple du lawn-tennis parisien. On remarque bien sûr les vestes rouges des honorables membres de ladite société. Le simple dames voit la nette victoire de la puissante Britannique Charlotte Cooper (trente ans), en robe longue, de l'Ealing Lawn Tennis and Archery Club, sur la Française Hélène Prévost (6-1, 6-4). En double messieurs, les frères Hugh Lawrence et Reginald Doherty (Grande-Bretagne) dominent l'équipe constituée par l'Américain Basil Spalding de Garmendia (quarante ans) et le jeune Français Max Decugis (dix-sept ans), 6-2, 6-3, 7-5. L'une des demi-finales du simple messieurs devait opposer Hugh Lawrence Doherty et Reginald Doherty. Mais, pour éviter cet affrontement fratricide, l'aîné, Reginald (vingt-sept ans), s'est effacé devant le cadet, Hugh Lawrence (vingt-quatre ans), et a déclaré forfait. En finale, Hugh Lawrence défend donc l'honneur familial : il le fait avec brio en battant sèchement l'Irlandais de trente-trois ans Harold Mahony (6-4, 6-2, 6-3). Pour prix de sa victoire, il reçoit une petite table à liqueurs.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « PARIS (JEUX OLYMPIQUES DE) [1900] - Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/1900-2es-jeux-olympiques-d-ete/