Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

Ulna

  • Nom féminin singulier

Définition

  1. en zoologie, nom du cubitus pour les amphibiens et les oiseaux

Synonyme

  1. cubitus

"ulna" dans l'encyclopédie

  • MEMBRES

    • Écrit par Claude GILLOT, Armand de RICQLÈS
    • 82 802 mots
    • 13 médias

    À l'avant-bras, l'ulna croise le radius en position de pronation permanente. Loin de régresser, les éléments post-axiaux (ulna et fibula) conservent un très grand développement : l'ulna peut même devenir plus puissant que le radius. L'autopode n'est pas plantigrade ; les métapodes sont en général assez courts, redressés et le poids du corps est très largement supporté par un coussinet plantaire de tissu élastique.

  • PRÉHISTOIRE Cannibalisme

    • Écrit par Alban DEFLEUR
    • 12 151 mots

    Les stries observées sur les clavicules, les radius, les ulna (cubitus), et les calcanéums, montrent que l'épaule, le coude et le pied ont été désarticulés. Enfin, les traces de décarnisation perceptibles sur les crânes, les mandibules et les fémurs prouvent l'enlèvement du muscle temporal sur les deux adolescents, de la langue sur au moins un des adolescents et des tissus musculaires de la cuisse sur un adulte et un jeune adolescent.

  • TÉTRAPODES

    • Écrit par Philippe JANVIER, Jorge MONDÉJAR FERNÀNDEZ
    • 20 352 mots
    • 3 médias

    L’étude de l’anatomie de ces poissons tétrapodomorphes, comme le fameux Eusthenopteron (appartenant à l’ensemble éteint des ostéolépiformes), a révélé le lien entre les membres des tétrapodes et les nageoires charnues des poissons sarcoptérygiens, puisque les mêmes os formant leurs nageoires se retrouvent dans une position identique dans les bras (humérus, radius et ulna) et les jambes (fémur, tibia et fibula) de l’être humain.

  • PLAN D'ORGANISATION DES VERTÉBRÉS

    • Écrit par Bertrand FAVIER
    • 31 753 mots
    • 6 médias

    Deuxièmement, ces bifurcations ont lieu toujours vers le côté antérieur du membre, de sorte que l'axe principal passe par les os les plus postérieurs (humérus puis ulna, ou fémur puis fibula). Mais, pour les doigts, la dernière règle est inversée : ils se forment par des bifurcations vers le côté postérieur du bourgeon. Les embryologistes savaient avant la découverte des gènes Hox que les doigts n'étaient pas des « os comme les autres » dans le membre.

  • AMPHIBIENS ou BATRACIENS

    • Écrit par Pierre CLAIRAMBAULT, Philippe JANVIER, Jean-Claude RAGE
    • 33 966 mots
    • 19 médias

    Le radius et l'ulna (ou cubitus) ont à peu près la même importance. La « main », au carpe réduit, n'a que quatre doigts chez les formes actuelles comme chez certaines formes fossiles. Il est plus probable que cet état est secondaire, car les plus anciens Tétrapodes connus possèdent de six (Ichthyostega, Tulerpeton) à huit doigts (Acanthostega). Le membre postérieur montre les mêmes particularités que le membre antérieur.

Recherche alphabétique

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.