Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Slapstick

Nom masculin singulier

en cinéma, succession de gags mécaniques

"SLAPSTICK" dans l'encyclopédie

CHAPLIN CHARLIE

  • Écrit par 
  • Francis BORDAT
  •  • 3 964 mots
  •  • 3 médias

Nichols ou Mabel Normand selon les règles immuables du slapstick sennettien : stéréotypie du jeu et de la prise de vues, accélération systématique des gestes, de la cadence et du montage, préférence accordée aux aspects les plus mécaniques et les plus grossiers du burlesque. Il modifie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charlie-chaplin/#i_0

L'ANGUILLE, film de Shōhei Imamura

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 938 mots

. Fraîchement sorti de prison, le héros ne sait plus marcher autrement qu'au pas cadencé, il est comme aimanté par tout ce qui marche mécaniquement ; la bagarre finale est un morceau littéral de slapstick, avec la planche vigoureusement maniée par Keiko. Plus subtils, répétitions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-anguille/#i_0

CULTURE - Culture de masse

  • Écrit par 
  • Edgar MORIN
  •  • 7 498 mots
  •  • 3 médias

à la limite de l'onirisme. Les films comiques (slapstick comedies) sont les héritiers directs des spectacles clownesques de cirque. Les stars du muet sont des personnages fabuleux, qui dominent le commun des mortels et sont d'une essence mythologique supérieure. Progressivement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culture-culture-de-masse/#i_0

FIELDS WILLIAM CLAUDE dit W. C. (1879-1946)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 327 mots
  •  • 1 média

, 1941), où fiction et réalité se mélangent dans le plus extravagant scénario de toute l'histoire du cinéma. Écrivain (Fields for President, 1939), homme de radio et de théâtre, prince du slapstick et du nonsense, destructeur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-claude-fields/#i_0