Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Justaucorps

Nom masculin invariant en nombre

ancien vêtement à manches serré à la taille descendant bas
maillot collant couvrant les jambes et le haut du corps d'une seule pièce, utilisé pour la gymnastique, la danse

"JUSTAUCORPS" dans l'encyclopédie

DANSE

  • Écrit par 
  • Marie-Françoise CHRISTOUT, 
  • Serge JOUHET
  •  • 5 068 mots
  •  • 17 médias

, ou à changer les conditions de leur équilibre et de leur effort, mais c'est finalement le chorégraphe (Vaslav Nijinski, Leonide Massine ou Kurt Jooss...) qui décide de choisir et d'utiliser les procédés que ces répertoires mettent à sa disposition. Les seuls justaucorps et collant ont mis en évidence […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/danse/#i_0

FAUVEAU FÉLICIE DE (1801-1886)

  • Écrit par 
  • Adrien GOETZ
  •  • 1 002 mots

, en justaucorps Renaissance, petite toque rouge sur la tête, au milieu de ses lévriers, toute l'Europe artistique. On lui commande des vitraux et des sculptures pour le château d'Ussé, elle travaille pour les grandes familles françaises et italiennes, exalte « Henry V » qu'elle représente dans une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felicie-de-fauveau/#i_0

MUSIDORA JEANNE ROQUES dite (1889-1957)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 729 mots

Les Vampires. Vêtue de la tête aux pieds d'un justaucorps noir et portant un masque de bourreau, Musidora fait sensation dans ce rôle de femme fatale, partenaire du Grand Vampire qui dirige Les Vampires, une société secrète qui sème la terreur à Paris. Première femme fatale du cinéma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeanne-musidora/#i_0

SÉRÉNADE (G. Balanchine)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DIÉNIS
  •  • 162 mots

auquel le nom de Balanchine est étroitement associé : sobriété des lignes, netteté du geste, vélocité de la danse. Par la suite, Balanchine épurera encore l'esthétique de ses ballets, n'hésitant pas à faire porter parfois aux danseurs des collants et des justaucorps de répétition comme dans Les Quatre Tempéraments (1946). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serenade/#i_0